jeudi 24 juin 2010

L'histoire de Molly Malone - Irlande

-
Dublin

 La statue de Molly Malone sur Grafton Street

  • L’histoire :

Molly Malone est certainement la poissonnière la plus connue d’Irlande et tout le monde s’accorde pour dire qu’il s’agit de l’une des figures les plus illustres de Dublin.

En 1988, une statue d’elle fut érigée sur Grafton Street pour célébrer le premier millénaire de Dublin. Elle porte le nom de « The Tart with the Car », soit « La Prostituée et la Charrette ».

La chanson qui lui est dédiée, Cockles and Mussels, et aujourd’hui l’hymne officieux de Dublin. 
Molly aurait été la plus belle de toutes les filles de Dublin du dix-huitième siècle et était poissonnière, tout comme ses parents. Elle mourut jeune après avoir attrapé une étrange fièvre, certainement le typhus. On raconte que depuis elle hante les rues de Dublin la nuit.

Elle vivait avec ses parents et vendait des coques et des moules entre Grafton Street et Saint Stephen’s Green le jour. Certain disent qu’elle vendait son corps la nuit mais rien n’a été prouvé et le décolleté de sa robe peut s’expliquer par le fait qu’à l’époque les femmes allaitaient dans la rue.

  • La chanson et sa traduction :

In Dublin's fair city,
where the girls are so pretty,
I first set my eyes on sweet Molly Malone,
As she wheeled her wheel-barrow,
Through streets broad and narrow,
Crying, "Cockles and mussels, alive alive oh!"

"Alive-a-live-oh,
Alive-a-live-oh",
Crying "Cockles and mussels, alive alive oh".

She was a fishmonger,
And sure 'twas no wonder,
For so were her father and mother before,
And they both wheeled their barrow,
Through streets broad and narrow,
Crying, "Cockles and mussels, alive, alive oh!"

She died of a fever
And no one could save her,
And that was the end of sweet Molly Malone.
Now her ghost wheels her barrow,
Through streets broad and narrow,
Crying, "Cockles and mussels, alive, alive, oh!"

-

Dans la jolie ville de Dublin
Où les filles sont si jolies
J’ai d’abord posé mon regard sur la douce Molly Malone
Alors qu’elle poussait sa brouette
A travers les rues larges ou étroites
Criant « Coques et moules vivantes, vivantes oh »

Elle était poissonnière
Ah ça ce n’était pas contesté
Comme son père et sa mère avant
Et les deux poussaient leur brouette
A travers les rues larges et étroites
Criant « Coques et moules vivantes, vivantes oh »

Elle mourut d’une fièvre
Et personne ne put la sauver
Et telle fut la fin de la douce Molly Malone
Maintenant son fantôme pousse sa brouette
A travers les rues larges et étroites
Criant « Coques et moules vivantes, vivantes oh »

  • Molly Malone a-t-elle vraiment existé ?

Selon le peu d’indices dont nous disposons, il semblerait que Molly Malone n’ait jamais existé. En effet, bien que l’on trouve des traces d’une certaine Molly Malone dans les registres de l’Eglise d’Irlande – Molly qui aurait été baptisée à l’Eglise St John le 27 Juillet 1663 et enterrée le 13 Juin 1699 – il s’agissait d’un prénom dérivé de Mary ou Margaret ce qui, de ce fait, le rendait plutôt courant à l’époque.

De plus ce registre semble trop vieux pour qu’il s’agisse de la « vraie» Molly Malone. En effet, la légende raconte qu’elle aurait vécu au 18ème siècle alors que le registre date du 17ème. Mais quoiqu’il en soit, ce dont nous somme sur c’est qu’il n’y a aucune trace de la chanson avant les années 1884. A l’origine, cette dernière fut écrite à Camebridge dans le Massachusetts puis une deuxième version écrite par James Yorkston vue le jour. Celle-ci fut écrite à Edimbourg mais publiée pour la première fois à Londres en 1884.

11 commentaires:

  1. c'est extraordinaire et génial d'avoir mis ça car j'avais justement un exposé a faire sur molly molone en anglais car on étudie l'irlelande et je suis en 5eme.

    RépondreSupprimer
  2. Génial!

    Merci Shamrock!! Joli blog ;)

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour les paroles et la traduction; c'est très pratique, je voulais en parler en cours. J'ai remarqué un petit détail: le surnom de Molly Malone, c'est the tart with the cart, pour la rime (le "t" a dû glisser de la charrette ;-)

    RépondreSupprimer
  4. super j'en avais justement besoin pour faire un exposé en anglais
    merci ;)

    RépondreSupprimer
  5. Merci je devais parler sur les legendes irlandaises

    RépondreSupprimer
  6. j'en avait justement besoin car je ne comprenner rien sur elle !!!

    RépondreSupprimer
  7. super ton blog! tu a du y passer beaucoup de temps

    RépondreSupprimer
  8. Surper ! Je suis en 5 ème et j'en est justement besoin

    RépondreSupprimer
  9. génial ton blog srx maintenant on peut trouver plein d'infos super

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...