jeudi 24 juin 2010

Brahan Seer, le Nostradamus gaélique - Ecosse


  • Les prophéties :

Le Brahan Seer – ou Coinneach Odhar selon les régions – à la faculté d’avoir des visions. Ses prophéties sont assez impressionnantes et son toujours citées de nos jours. Certaines se sont réalisées dans les années suivant sa mort :
-    Il prédit que le pont Bonar Bridge, qui traverse la rivière Kyle Of Sutherland en Ecosse, serait « balayé sous un troupeau de moutons ». Le 29 Janvier 1892, le pont fut inonder et les témoins de la scène racontèrent que l’écume qui s’en dégageait faisait penser à un troupeau de moutons.
-    Il prédit que quand il y aurait cinq ponts au dessus de la River Ness à Inverness, le chaos régnerait sur le monde. En Août 1939, il y eut cinq ponts traversant la rivière et le 1er Septembre de la même année, Hitler envahit la Pologne.
-   La bataille de Culloden de 1745 qu’il annonça alors qu’il était sur place « ce land désagréable, ici beaucoup de générations ont défilées, devrait être souillé par le meilleur sang d’Ecosse. Je suis heureux car je ne verrais jamais ce jour. »
-    La jonction des lochs avec les Great Glen (qui sont des vallées) qui se réalisa avec la construction du Canal Calédonien au 19ème siècle.
-    Il aurait pointé du doigt un domaine loin sur le rivage, loch ou rivière, et dit qu’un jour un bateau jetterait l’ancre à cet endroit. Cela arriva en 1930 a la différence qu’il ne s’agit pas d’un bateau mais d’un ballon dirigeable fut attaché à cet endroit.

Certaines ne se sont pas encore réalisées :


-    « Un jour une pluie noire s’abattra sur la ville d’Aberdeen » : certains pensent qu’il s’agit de la North Sea Oil Fields et tout le business que cela à amené à Aberdeen. D’autres pensent qu’il pourrait s’agir d’une guerre nucléaire.
-    « Rome fut, Londres est, Edimbourg sera » : cela semble vouloir dire que la capitale écossaise deviendra un jour plus importante que la capitale britannique.

  • Le personnage :

Bien que nous savons qu’il vécut dans les Highlands écossais, nous ignorons toujours le siècle exact. Certains disent 17ème siècle d’autres 16ème. Cette dernière supposition semble plus correcte car il y a des assignations dans les archives du Parlement datant de 1577 qui correspondent à l’arrestation du « principal enchanteur » du nom de Coinneach Odhar. Mais à part ces archives et les preuves orales, il n’y a rien d’autre qui prouve l’existence d’un homme portant ce nom. D’autres pensent que le Coinneach du 16ème siècle était en fait le grand père de celui du 17ème. D’autres encore pensent qu’il y avait en fait deux personnages : un prophète et un sorcier. 

Mais au-delà des prophéties, l’histoire qui s’y rapporte est beaucoup plus sinistre que ce que l’on veut bien nous laisser sous entendre.

Dans les années 1500, Catherine Ross de Balnagowan épousa Robert Mor Munro de Foulis. Munro avait déjà six enfants de sa première femme et Catherine lui en donna encore six. Cette dernière avait pour ambition que ses fils héritent de la richesse du clan à la place de ses beaux-fils. Catherine décida alors d’engager vingt six sorcières pour régler le problème mais leurs méthodes échouèrent et elle envoya alors Coinneach Odhar.

Ce dernier avait la réputation d’être un gitan et il fournit à Catherine un poison pour qu’elle puisse finir le travail. La police intervint à ce moment de l’histoire et si les archives montrent que la plupart de sorcières furent arrêtées et brulées, ce qui arriva à Coinneach reste toujours un mystère.

Dans l’hypothèse où il fut attrapé, on peut imaginer qu’il a surement été brulé à Fortrose car Foulis faisait partit de la juridiction de la Cathédrale de Fortrose. Cela appuierait le mythe qui raconte qu’il a été brulé à Chanonry – endroit non loin de Fortrose. Il y a d’ailleurs toujours une dalle a coté du phare qui raconte que c’est à cet endroit qu’il est mort.

Aussi, il est légitime de se demander comment la vie d’un gitan est devenue une figure héroïque célébrée à travers tous les Highlands. Un des arguments qui peut être retenu est le fait que les Highlanders avaient besoin d’un héro. Coinneach Odhar était un personnage qui était contre le pouvoir établit et qui mourut pour cette cause et ses croyances. Au 19ème siècle les  Highlands clearance (déplacements forcés de la population des Highlands) laissa les pauvres sans pouvoir et sans recours à la justice. Les histoires de héros qui prédisaient la ruine de tous les propriétaires qui les expulsaient étaient la seule revanche dont les Highlanders pouvaient espérer.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...