dimanche 13 novembre 2011

Le Grogoch – Irlande


A la base originaire du Kintyre en Écosse, cette créature est mi-homme, mi-fée. Il se serait par la suite installé en Irlande notamment au Nord du Comté d’Antrim mais aussi sur l’île de Rathlin et dans des coins du Comté de Donegal. Il en existe une version sur l’Ile de Man qui porte le nom de Phynnodderee.

Comme il n’existe pas de Grogoch de sexe féminin, ils ressemblent physiquement à de vieux et petits hommes ne portant pas de vêtements mais avec une épaisse couche de poils et de cheveux rougeâtres emmêlés dans lesquels se trouvent des brindilles et des feuilles mortes. Ils ne sont en effet pas connu pour leur hygiène et seraient donc très sales à force de traverser le pays. Ce pelage doit certainement être aussi efficace que des vêtements car le Grogoch ne craint ni le chaud ni le froid.



 L'illustration d'un Grogoch

Bien que mi-fée mi-humain, ils n’habitent pas dans une maison ou un petit cottage mais dans de petites grottes. Le pays est d’ailleurs parsemé de nombreuses pierres inclinées portant le nom de « maison des Grogochs ».

Comme toutes les créatures féériques, le Grogoch possède certains pouvoirs dont celui d’invisibilité. Il ne se montrerait en effet qu’à certaines personnes qu’il estime digne de confiance. Malgré tout cette créature est très sociable et s’attacherait même à certains individus au point de les aider avec leur plantation, leur récolte ou leurs tâches domestiques en ne demandant qu’en retour un pot de crème – nourriture dont il est particulièrement friand – ou bien une pinte de bière.

Mais comme de nombreuses créatures féériques le Grogoch à particulièrement peur des membres du clergé et il n’entrera jamais dans une maison où se trouve un prêtre ou un ministre du culte. D’ailleurs c’est « l’arme » qui est utilisé au cas où le Grogoch deviendrait  trop envahissant : inviter un homme du clergé afin de l’éloigner.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...