mercredi 30 novembre 2011

L’histoire de Patrick MacCrimmons – Ecosse


Ile de Skye


Ce jour comme tous les jours le jeune Patrick MacCrimmons se rendit sur les rives de la ville de Borreraig pour s’entrainer à jouer sur sa chanterelle*. Mais ce jour là, son père lui avait interdit de se rendre au château où un grand joueur de Kintail devait jouer pour le chef ce qui le rendit très triste. N’arrivant pas à jouer correctement, il s’assit sur un rocher l’âme en peine. Au bout d’un moment une jeune et jolie jeune fille apparu à ses cotés et s’assit à coté de lui.

« Tu es un bon joueur de cornemuse Patrick » lui dit-elle.

« Non c’est faux, mais j’aimerais beaucoup l’être » lui répondit-il.

« Bien, je vais te laisser choisir entre trois cadeaux : le pouvoir de mener un bateau comme cela tu pourras naviguer sur les sept mers et devenir l’homme le plus riche de ton clan ; ou la force de te battre comme cela les corbeaux du pays pourront se régaler du sang de tes ennemis ; ou bien le don de la musique comme cela le son de ta cornemuse attirera les oiseaux des arbres et donneront la paix aux gens malheureux et en deuil ».

Patrick réfléchi pendant un moment quand finalement il prit sa décision.

« Donne-moi la possibilité de pouvoir jouer de la cornemuse. Je ne pourrais pas souhaiter mieux ».

La fée sortit alors une chanterelle d’argent de dessous son tablier, et la tendit à Patrick en lui disant « ne dit à personne où et comment tu as eu ce cadeau. Garde là et aussi longtemps que tu l’auras près de toi personne ne pourra égaler ta musique ». Puis elle s’en alla.

Patrick devint de plus en plus fort et devint bientôt le joueur de cornemuse le plus talentueux de tout le pays, on lui donna Borreraig et Galtrigil gratuitement ainsi qu’une somme de £68 par an.

Dans le courant de l’année 1770, l’histoire continua et le Chef du clan MacLeod décida que la valeur des terres de Borreraig et Galtrigil valaient beaucoup plus que quand on le donna à Patrick. Il alla alors le voir et lui expliqua qu’il ne pouvait plus lui laisser gratuitement ces deux villes. Il lui proposa de garder Borreraig et de récupérer Galtrigil pour en faire une exploitation. MacCrimmons, très en colère renonça à tous les environs et coupa toute relation avec le château.

Bien que les MacCrimmons soient désormais partit depuis longtemps, leur histoire et leurs grandes compositions ne seront jamais oublié tant que de la cornemuse retentira en Écosse.



* Il s’agit de la partie de la cornemuse qui ressemble à une flute.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...