mercredi 6 juin 2012

La mort d'Elizabeth 1ère – Angleterre

La Reine Elizabeth 1ère mourut le 24 March 1603 à Richmond Palace – âgée de 69 ans – et après un règne record de 44 ans et 127 jours. Son règne plus connu sous le nom de l'Age d'Or fur le plus long de la dynastie des Tudors. 

 Copyright William Scrots

  • Maladie et dépression:

Elizabeth perdit un grand nombre de ses proches en très peu de temps. Cela commença  par son grand amour, Robert Dudley, en 1588, puis sa bonne amie Blanche Parry en 1590 et enfin son ami et conseillé William Cecil – Lord Burghley – en 1598. L'exécution à la hache de l'un de ses favoris nommé Robert Devereux – Comte de l'Essex – fut certainement la goutte d'eau qui fit déborder le vase. Ses deuils combinés au sentiment d'avoir perdu la confiance de sa Cour et de son peuple la plongea dans une profonde dépression.


En Janvier 1603, elle décida de se retirer à Richmond Palace. Elle était tellement malade et faible que la seule chose qu'elle désirait était de se retrouver dans un endroit où elle se sentait vraiment chez elle. Les derniers mois de sa vie, elle ne voulait être entourée que de ses servantes les plus âgées, celles qui l'avaient servit pendant toutes ses années et qu'elle considérait comme des amies sur qui elle pouvait compter.

Son état empira réellement (autant physiquement que mentalement) en Février 1603 quand elle apprit la mort de son amie Catherine Howard – Comtesse de Nottingham. Mais malgré tout, Elizabeth 1ère refusait de se coucher pour se reposer et préférait rester debout pendant des heures. Désespérée de la voire aller se coucher, ses dames de chambres répandaient des coussins par terre au cas où la Reine déciderait de s'y allonger.  Plus tard, elle commença à délirer et disait être tourmentée par des fantômes de son passé et le sentiment de culpabilité concernant entre autre, les exécutions de Marie – Reine des Écossais – et du Comte de l'Essex.

Le 23 Mai 1603, il semblait évident que sa mort était proche. L'Archevêque Whitgift se rendit à ses cotés et raconta que la Reine, très affaiblie, lui pressait la main quand il lui parlait. Puis se fut le tour de ses Ministres car ils avaient besoin de savoir qui elle avait choisit pour lui succéder. Bien loin de pouvoir parler, on raconte qu'elle communiquait avec des gestes et quand on lui demanda si elle souhaitait transmettre la couronne à Jacques 1er d'Angleterre : elle aurait tracé un cercle au dessus de sa tête symbolisant la couronne et ainsi confirmé que c'était bien son choix. Elle mourra le 24 Mai au petit matin. L'écrivain John Manningham écrit :

"Ce matin à environ trois heure, sa Majesté quitta la vie, avec douceur tel l'agneau, facilement tel la pomme mure sur un pommier… Dr Parry me qui était présent inonda son âme de prières ; et je ne doute pas qu'elle est au Paradis parmi les Saints royaux et la joie éternelle".

Lady Scrope aurait ensuite récupéré la bague en saphir que Jacques 1er d'Angleterre lui avait donné comme code pour le prévenir que la Reine était morte. Elle la jeta ensuite par la fenêtre et à destination de son frère pour qu'il court la remettre au nouveau Roi – Jacques 1er d'Angleterre et VI d'Écosse.

Dans son livre The Tudors : The Complete Story of England's Most Notorious Dynasty, Meyer raconte qu'à la fin de sa vie, Elizabeth offrait un bien piètre spectacle. Elle avait en effet perdu pratiquement toutes ses dents, ses cheveux étaient tombés… La cause de sa mort n'est pas réellement connue, il pourrait autant s'agir d'une pneumonie que d'un streptocoque. Certaines thèses avancent même qu'il pourrait s'agir d'un empoisonnement du à la ciguë qui était présente dans la mixture qu'Elizabeth utilisait comme maquillage.


  • Les funérailles de la Reine Elizabeth :

Le corps de la Reine fut placé dans un cercueil et transporté à la lueur des torches depuis Richmond Palace jusqu'à Whitehall – endroit où Elizabeth devait reposer jusqu'à ses funérailles en attendant que le nouveau Roi arrive. Une statue à son effigie – grandeur nature et habillée de robes royales – fut érigée comme symbole de la monarchie.

Le 28 Avril, le cercueil d'Elizabeth fut déposé sur un corbillard tiré par des chevaux habillés de velours noir, puis transféré à Westminster Abbey. Il fut recouvert d'un drap de couleur violette et d'un portrait à l'effigie de la Reine tenant son sceptre dans une main et sa couronne sur la tête. L'écrivain John Stow écrivit :

Westminster était bondé avec toutes sortes de personnes – autant dans les rues que par les fenêtres – venues voir les obsèques, et quand elles aperçurent la statue reposer sur le cercueil, il y eu un soupir général et des pleurs comme jamais on le l'avait vue.

 La procession funéraire d'Elizabeth 1er - Copyright

Elizabeth fut ensuite enterrée à Westminster dans le caveau de son grand-père Henry VII. En 1606, ses restes furent déplacés dans une tombe de la Lady Chapel de Westminster. Elle y repose toujours avec sa demi-sœur Marie Tudor. Sur la tombe ont peut lire l'épitaphe suivante :

"Des partenaires sur notre trône et dans notre tombe, ici nous reposons, deux sœurs, Élisabeth et Marie, dans l’espoir d’une seule résurrection"

3 commentaires:

  1. Ce blog est de grande qualité, riche et diversifié. De plus, belle interface ; merci.

    RépondreSupprimer
  2. ma fille fait un expo sur elisabeth elle a fait la 2/4 de sont expo merci

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...