vendredi 26 mars 2010

La Tour de Londres - Angleterre

-

Londres

L’un des monuments les plus effrayants de Londres est probablement la Tour de Londres. Aussi intimidante qu’impressionnante, la Tour domine tout le paysage londonien depuis sa construction par William le Conquérant en 1078. Dans l’Est de Londres, toute proche de la Tamise et du Tower Bridge, il s’agirait de l’endroit le plus hanté de la ville. Elle est composée de différentes tours servant à la fois de salle au trésor, forteresse, palace et même prison à une époque. Aujourd’hui, la Tour est une résidence royale officielle et vous pouvez la visiter si vous êtes de passage dans la ville.

 Gravure par Hollar en 1647

  • La Tour Wakefield :
Elle serait hantée par le roi Henry VI. Ce dernier fut assassiné « une heure avant minuit » le 21 Mai 1471 alors qu’il s’agenouillait pour prier. Cette exécution acheva son règne. L’histoire raconte que c’est le Duc de Gloucester qui tenait le couteau qui le tua. Lors de l’anniversaire de sa mort, son fantôme endeuillé serait apparu au premier coup de minuit et aurait arpenté la Wakefield Tour en titubant jusqu’au dernier coup de l’horloge. Il disparu ensuite dans la pierre de la Tour pour y reposer en paix.

-
  • La White Tower :
Il s’agit de l’une des plus vieilles et plus inaccessibles tour de toute la Tour de Londres. Les courants d’air dans ses couloirs seraient nombreux mais il s’agirait en fait de la matérialisation du fantôme de la Dame Blanche. Cette dernière fut un jour aperçue devant une fenêtre observant un groupe d’enfants dans le bâtiment d’en face. Ce serait aussi son parfum qui embaumerait l’air aux alentours de la Chapelle St John et qui aurait provoqué un jour, un haut le cœur au Garde – celui-ci étant obligé de rester à son poste et donc de respirer ce parfum. Dans la galerie où est exposée l’énorme armure d’Henry VIII, plusieurs gardes ont reportés une sensation d’accablement alors qu’ils entraient dans la pièce, les faisant alors tituber et leur donnant l’impression que la pièce bougeait. Un autre jour alors qu’un garde faisait se ronde lors d’une nuit d’orage, il eu la sensation que quelqu’un lui jeta un énorme manteau sur les épaules. Alors qu’il se débattu pour se libérer, il sentit que le fantôme qui l’attaquait l’agrippa par derrière et serra la veste autour de sa gorge. Il se débrouilla pour se sortir de là et couru vers la salle de gardes. Il avait de vives marques sur son cou ce qui témoigne de son attaque par la force invisible.

  • La Tower Green :
Cette tour témoigne quant à elle de toutes ces pauvres âmes qui y ont été exécutées à travers les siècles. On dit que le fantôme d’Ann Boleyn – ex Reine d’Angleterre – est l’un des plus persistant de la Tour de Londres et elle hanterait, en plus de la Tower Green, la White Tower, le King’s House ainsi que la Chapelle de St Peter ad Vincula où son corps sans tête fut inhumé. Elle fut exécutée en 1536 car Henry VIII s’était lassée d’elle. En 1864 une sentinelle raconta avoir vu en fantôme sans tête dont il pensait être Ann Boleyn. Quand sa baïonnette passa à travers elle, il s’évanouit sous le choc et pour cela, il fut traduit devant la Cours Martiale pour s’être endormit à son poste. Heureusement pour lui il fut sauvé par les témoignages des autres gardes qui avaient été témoins des mêmes faits. Le Capitaine des Gardes quant à lui, raconta avoir vu une lumière venir de la Chapelle Royale (dans la White Tower) alors que cette dernière était fermée. Il monta sur une échelle pour regarder au dessus de la Chapelle et fut témoin d’une procession de gens en robes anciennes avec une élégante femme qui marchait devant eux, il reconnue Ann qu’il avait vu à de nombreuses reprises sur des portraits dans la Tour.

Lady Jane Grey – la reine de neuf jours – y est aussi passée. On dit qu’elle apparaitrait le jour de l’anniversaire de sa mort le 12 Février 1554. Elle fut aussi vue dans la Salts Tower.

Enfin le fantôme de Margaret Pole, la Comtesse de Salisbury, serait aussi présent. A soixante-douze ans, cette dernière devint la cible d’une vengeance insignifiante d’Henry VIII. En effet, le fils de la Comtesse, le Cardinal Pole, avait diffamé quant à la revendication du Roi comme chef de l’Eglise d’Angleterre mais comme il s’était réfugié en France, Henry s’attaqua à la Comtesse qu’il enferma le 27 Mai 1541. Quand le bourreau demanda à Margaret de s’agenouiller, la vieille femme refusa en disant que c’est les traitres qui s’agenouillaient et qu’elle n’en faisait pas partie. Le bourreau leva alors sa hache au dessus de sa tête mais comme il était inexpérimenté, entailla son épaule avant de lui trancher la tête devant un public de cent cinquante personnes. On dit que ce spectacle recommence lors des anniversaires de sa mort et que le fantôme criant de la malheureuse continu d’être chassé par un fantôme de bourreau.

-
  • La Garden Tower (devenue Bloody Tower):
Elle tient son surnom de l’histoire suivante : quand Edward IV mourut subitement en Avril 1483, son fils de douze ans fut destiné à prendre sa place en tant qu’Edward V. Mais, avant son couronnement, lui et son jeune frère Richard furent déclarés illégitimes par le Parlement et c’est leur oncle, le Duc de Gloucester, qui prit le trône sous le nom de Richard III. Les garçons qui avaient été envoyés à la Tour de Londres pour le couronnement d’Edward y étaient restés et avaient l’habitude de jouer tranquillement dans les environs. Mais, en Juin 1483 ils disparurent mystérieusement et on ne les revu plus jamais en vie. On dit qu’ils furent assassinés sur les instructions de Richard III et que leurs corps furent enterrés quelque part dans les fonds de la Tour. En 1674, l’on retrouva deux squelettes sous une cage d’escalier dans la White Tower et l’on en déduit qu’il s’agissait du corps des deux petits princes. Ils furent transférés à l’Abbaye de Westminster. La légende dit que des fantômes sanglotant de deux enfants habillés de chemises de nuit blanches et s’agrippant l’un l’autre avec terreur, furent souvent vus dans la pièce où ils avaient été enfermés. Les témoins de ce spectacle essayent souvent de consoler ces pauvres spectres mais les deux garçons retournent doucement dans le mur et disparaissent lentement dans la structure.

-
  • La Martin Tower :
Cette histoire provient d’un témoignage d’un des gardes des Joyaux de la Couronnes du XIXème : en 1817, lui et sa famille était assis dans une pièce de cette tour, éclairés à la lumière de bougies. Sa femme aperçue quelque chose de l’autre coté de la pièce et elle cria alors pour alarmer sa famille. Le garde se retourna en vit un objet cylindrique qui ressemblait à un tube de verre rempli d’un liquide bouillonnant bleu. Cette étrange apparition commença à bouger et tourna autour de sa femme qui était toujours assise à la table. Elle cria et essaya de l’attraper en vain. Le garde essaya de l’atteindre avec une chaise mais cette dernière passa à travers le spectre. Puis le cylindre s’estompa et disparu.

Le même garde fut témoin d’une autre scène spectrale : une sentinelle fut victime d’un ours venant de la Jewel Room. Il le poignarda avec sa baïonnette qui passa évidemment à travers l’apparition et alla s’encastrer dans une porte. L’ours lui, disparu rapidement et la sentinelle mourut quelques jours plus tard, après s’être confiée au garde et une autre sentinelle avait aussi vérifiée son histoire. Cette vision daterait de Janvier 1815 ou 1816.

-
  • La Byward Tower :
En 1983 un Garde relata avoir vu une apparition de Sir Walter Raleigh. La même apparition fut aperçue une année et demie après par différentes sentinelles de la même tour. On dit que Sir Walter errait dans la Tour quand il fut emprisonné mais il n’était pas si limité dans ses mouvements que d’autres prisonniers. Il fut ensuite décapité.

Enfin on raconte que d’autres fantômes et notamment les cris de Guy Fawkes se feraient entendre entre les murs de la Tour. Il aurait été torturé avant d’être pendu et écartelé. Il y aurait aussi le fantôme de Lord Northumberland qui fut exécuté en 1553.

16 commentaires:

  1. woaw *__* je ne le savez pas sa !

    RépondreSupprimer
  2. J'aimerais biens avoir ce que vous savez sur l'apparition du Folklore iraldnais

    RépondreSupprimer
  3. Laissez moi (ou mailez moi) votre email, je vous réponds dés que possible!

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,

    Si vous permettez je vous reprends votre article, avec référence...
    merci

    RépondreSupprimer
  5. Avec référence pas de problème!

    RépondreSupprimer
  6. c'est bien je trouve mais sur d'autres sites c'est pas du tout pareil ...
    bizarre , bizarre ... mais bon bravo quand même pour toutes ces bonnes info' !!!

    RépondreSupprimer
  7. C'est bizarre moi pour la construction de la Tour de Londres j'ai trouvé 1066 --"

    RépondreSupprimer
  8. je suis un témoin de ces apparitions

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
  9. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  10. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  11. Merci, vous nous avez bien aidé mon amie et moi pour un exposé d'anglais :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grave pareil! Là je suis sûr d'avoir un 20/20

      Supprimer
  12. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  13. est-ce vraiment la tour de Londres qui fut construite en 1078 ? Car pour moi c'est en 1066. En 1078, c'est la tour Blanche qui fut construite.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...