dimanche 8 mai 2011

Conte : Le Saumon de la Connaissance

Irlande
 (Original : The Salmon of Knowledge)
 
 
Il y a très longtemps vivait un jeune garçon du nom de Fionn. Il voulait absolument tout savoir. Un jour sa maman s’exaspéra de répondre à toutes ses questions alors elle l’envoya vivre avec deux femmes très intelligentes. Elles apprirent beaucoup de chose à Fionn mais cela ne lui suffit pas et un jour, elles aussi furent exaspérées de répondre à ses questions. Elles l’envoyèrent alors vivre avec l’homme le plus intelligent d’Irlande qui s’appelait Finnegas. Mais bien sur il ne savait pas tout et rapidement, il fut fatigué de répondre aux questions de Fionn.

« Comment puis-je tout savoir ? » demanda un jour Fionn.

« Tout dans le monde entier ? Je ne vais pas te le dire ! » répondit Finnegas qui avait un secret.

Alors Fionn continua à faire tous les travaux dans la maison de Finnegas. Il n’aimait pas faire le ménage et la nourriture mais adorait pécher et chasser. D’ailleurs Finnegas l’envoyait tout le temps pécher à la Boyne qui était une rivière des alentours. Fionn aimait se rendre à cet endroit car il pouvait s’asseoir à l’ombre d’un vieux noisetier dont les noisettes tombaient dans la Boyne et disparaissaient sous l’eau. Parfois, un saumon argenté venait les manger avec qu’elles ne disparaissent.


Un jour, Fionn attrapa le saumon et le ramena à la maison. Quand Finnegas s’en rendit compte, il devint très excité.

« Cuisine le en une fois et ne le goute pas, même un petit morceau. Ce poisson est entièrement pour moi » lui dit Finnegas.

Fionn trouva cela un peu injuste : le saumon était énorme et c’est lui seul qu’il l’avait péché sans l’aide de personne. Mais Finnegas était son maitre et il devait faire ce qu’il lui avait demandé. Alors il alluma un feu et commença à cuire le saumon, et bien qu’il sentait très bon, il n’y toucha pas un morceau. Seulement, quand il remua un peu la braise du feu, il se brula le pouce sur la peau brulante du saumon. Instinctivement, il mit son pouce dans sa bouche pour le refroidir et stopper la douleur. Puis il amena le saumon à Finnegas.

« Tu n’en a pas mangé n’est-ce pas ? » demanda t-il.

« Non » répondit Fionn.

« Tu n’as même pas gouté sa peau ? »

Fionn s’apprêtait à répondre que non puis il se souvint de ce qu’il venait de se passer et répondit « j’ai juste mis mon pouce dans ma bouche quand je me le suis brulé sur la peau du saumon mais je n’en ai pas mangé ».

Finnegas était furieux.

« Maintenant tu l’as ! Tu as la Connaissance ! » gronda t-il.

« Quoi ? Qu’est-ce que tu dis ? » répondit Fionn.

« Ce poisson est le Saumon de la Connaissance. Il a mangé les noisettes d’un vieux noisetier qui a toute la connaissance du monde et la première personne à manger le saumon gagne toute l’intelligence ! » lui expliqua Finnegas.

Se sentant coupable, Fionn lui demanda si il voulait manger le reste du poisson mais Finnegas lui répondit qu’il était trop tard à présent et que l’intelligence était déjà partie.

« Je ne me sens pourtant pas différent » continua Fionn.

« Quel doigt t-es tu brulé ? » demanda Finnegas.

« Mon pouce » répondit Fionn en le lui montrant.

« Met le dans ta bouche » lui ordonna t-il.

Fionn regarda son pouce puis, doucement, il le mit dans sa bouche. A la seconde même il sentit toute la connaissance du monde l’envahir. Il n’avait désormais qu’a penser à une question pour avoir immédiatement la solution.

Finalement ils mangèrent le reste du saumon ensemble mais Finnegas n’avait pas vraiment faim car il savait qu’il n’aurait plus jamais accès à cette intelligence qu’il avait attendu toute sa vie. Non, au lieu de cela elle avait été transférée à un petit garçon.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...