lundi 29 mars 2010

Le Geant Bolster (The Giant Bolster) - Angleterre

-
Cornouailles

Bolster était un méchant géant originaire du Cornouailles (région du Sud Est de l’Angleterre) qui vivait près des falaises de St Agnès. Physiquement, il était mince et tellement grand qu’il pouvait laisser une jambe sur St Agnès Beacon et l’autre sur Carn Brea alors qu’il y a environ en dizaine de kilomètres entre ces deux endroits !

Le géant Bolster était un tyran qui avait un mauvais tempérament et qui se mettait facilement en colère. Du coup, quand il ne se battait pas avec les autres géants des environs, il terrorisait les villageois autour de lui et on dit même qu’il mangeait enfants et adultes de façon aléatoire. De plus il maltraitait sa femme qui lui suppliait de transporter des rochers en haut du Beacon. Elle était très bonne dans cette tâche qu’elle était obligée d’accomplir, et grâce à elle, il y avait de plus en plus de rocher dans le champ aux abords du Beacon. Mais aux fils des années, Mme Bolster devint de plus en plus courbée et épuisée à cause du devoir qu’elle avait à accomplir et son géant de mari commença à chercher une femme plus attirante autour de lui.

Puis, Bolster tomba amoureux d’une jeune fille nommée Agnès et la demanda en mariage. Évidemment elle refusa mais pour se débarrasser de lui, elle en profita cependant pour lui dire qu’elle se marierait avec lui s’il remplissait les tâches qu’elle lui demanderait de faire. Le géant l’écouta et exécuta enthousiasment taches sur taches : il gagna une course, affronta le maire pompeux de la ville, battu le chevalier Sir Constantine et des dignitaires locaux qui l’avaient provoqué en duel… Mais finalement, il commença à perdre patiente et l’informa qu’il était d’accord encore pour une épreuve après quoi, elle devrait honorer sa parole.


Agnès lui dit alors que s’il voulait lui prouver son amour, et devait remplir un trou près de Chapel Porth, avec son sang. Elle savait qu’il ne s’agissait pas d’un véritable trou mais d’une fosse sans fond qui donnait sur la mer. Cet idiot de géant s’exécuta et gagna son affection mais comme il ne connaissait pas le subterfuge, il se coupa le bras pour remplir à nouveau le trou qui ne cessait de se vider. Le temps qu’il se rende compte de ce qui se passait, il avait perdu trop de sang, puis il s’effondra et mourut.

Le long de la côte, la mer devint rouge pendant des jours et des jours et encore aujourd’hui les falaises autour de Chapel Porth gardent cette couleur qui témoigne de la mort du géant.

Les villageois accueillirent Agnès comme une héroïne car elle les avait débarrassés du géant tyrannique et sauvé la vie de leurs enfants. Afin de célébrer leur victoire, ils firent une fête qui dura des semaines et ils allumèrent un feu au sommet du Beacon pour montrer au monde entier a quel point ils étaient heureux. Puis Agnès fut canonisée et ils donnèrent son nom à leur village.

De nos jours, la fête est toujours célébrée dans la ville de St Agnès.

2 commentaires:

  1. j'aime bien cet légende..et ce que je prefer le plus c ce pti coté comik de l'histoire.
    ce geant perfide et fégnan est prét a tt fair pour satisfaire cel qu'il aime, sans savoir ke cet derniere ce jouè de lui. c'est assé effrayan a la fois,aprés tou, qui voudré mourir par tromprise..pa moi en tout cas!!
    mais bon c'est bien fait pour lui..quant on é méchant ça nous retombe for c mn desu..

    RépondreSupprimer
  2. il est geant ce geant !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...