mardi 27 avril 2010

Jane Vernelt de George Street - Ecosse

-
Edimbourg

A la fin des années 1800, Mademoiselle Jane Vernelt était la propriétaire d’un magasin de couture sur George Street. Il s’agissait d’une grande jeune femme gracieuse habillée d’un manteau de l’époque avec un col très haut garni de velours bleu. Elle avait aussi un chapeau avec une plume bleu ainsi qu’une autre blanche. Physiquement, elle avait une chevelure très blonde, presque blanche et un visage très pale. 

Au courant de l’année 1892, une certaine Miss Bosworth répondit à une petite annonce qu’avait passé Miss Vernelt. Cette dernière vendait son commerce et en exigeait une somme très importante. En moins d’une semaine, Miss Bosworth se retrouva à la tête du magasin puis un mois plus tard, elle reçu la visite de Jane. Elle serait rentrée dans le magasin en criant qu’il s’agissait d’une erreur, qu’elle ne voulait pas le vendre et qu’elle voulait le racheter. Miss Bosworth l’écouta patiemment puis lui répondu qu’elle n’avait nullement l’intention de le revendre, ou du moins pas pour le moment.
Mais Jane faisait tellement de ramdam qu’elle fut sortie de force par les assistants de la nouvelle propriétaire. Ce fut une erreur car après cette épisode Miss Bosworth n’eu plus la paix pendant les six semaines suivantes : Jane venait tous les jours, très contrariée et à n’importe quels moments de la journée – Tellement que Miss Bosworth fut obligé d’engager des poursuites contre elle.

Elle se rendit compte plus tard que Jane était en fait dérangée mentale et que sont cerveau se dégradait de jours en jours. La vente du magasin accéléra le processus et il semblerait que se soit à ce moment là qu’elle perdit la raison. Elle fût ensuite emmenée dans un hôpital psychiatrique où elle ne fût autorisée à sortir seule.

Alors qu’elle était toujours enfermée à l’hôpital, Miss Bosworth voyait Jane Vernelt marcher vers la boutique puis disparaitre. Il semblerait que son esprit était encore attaché à cet endroit et cela ne s’arrêta pas après sa mort. En effet, Mademoiselle Vernelt fût aperçu plusieurs autres fois par d’autre personne que Miss Borthworth. Quand on la voyait se promener sur George Street, rien ne laissait indiquer qu’elle était anormale. Ce n’est qu’en regardant de plus près que l’on vit qu’elle était incroyablement pale et avec un visage cadavérique.

Elle était vue seulement par les gens ayant des pouvoirs psychiques mais quiconque passait dans la rue sentait une fraîcheur inexpliquée. Elle effrayait aussi beaucoup les animaux quand ils passaient. Mademoiselle Vernelt descendait la rue jusqu’à l’emplacement de son magasin adoré puis une fois le seuil passé, elle disparaissait.
Cela fait un moment que le fantôme de Mademoiselle Vernelt n’a plus été aperçu. Peut être qu’elle repose enfin en paix.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...