mercredi 30 juin 2010

La légende de Jan Tregeagle – Angleterre

 -
Cornouailles

Le nom de cet homme est très connu, quelque soit l’endroit où on se trouve en Cornouailles. Il s’agissait d’un magistrat du 17ème siècle, connu pour ses méthodes cruelles et sa dureté.

Jan Tregeagle amassa une quantité énorme de richesse par tous les moyens possibles, notamment en dérobant l’héritage d’un orphelin. Mais alors que la mort approchait, il commença à être pris de remords pour tous les pêchers qu’il avait commit. Il décida alors d’essayer de se rattraper en distribuant de l’argent à l’église et aux pauvres dans le but d’éviter d’être envoyé en enfer après le jugement dernier. Voulant sauver une âme, les prêtres se regroupèrent et avec des prières constantes et un exorcisme puissant, réussir à tenir les pouvoirs du Mal à distance. 

Puis le magistrat mourut et fut enterré à l’Eglise de St Breock à coté de Wadebridge. Peu après sa mort, il y eut un procès très important concernant les biens de Tregeagle qu’il aurait obtenu illégalement. Le juge était sur le point de clôturer la séance mais demanda à écouter un dernier témoin : Jan Tregeagle. Les gens présents se mirent à rire, sachant qu’il était mort, puis commençèrent à changer d’attitude quand la figure sombre et décharnée du magistrat commença à apparaitre devant eux à la barre des témoins.

Après cet épisode eut lieu une longue conférence présidée par le prêtre de Bodmin durant laquelle il fut décidé que pour que Jan Tregeagle repose en paix, il fallait l’occuper en lui confiant une tâche jusqu’au jour du jugement dernier. Ainsi cela le tiendrait éloigné des tentations de l’enfer. La tâche en question consista à vider le petit lac Dozmary Pool à l’aide la coquille d’une patelle – lac dont on pensait à l’époque qu’il était sans fond. Jan Tregeagle s’exécuta pendant des années jusqu’au jour où il fit une pause à cause d’un violent orage qui venait d’éclater. Les démons sautèrent sur l’occasion et essayèrent de le convaincre de basculer du mauvais coté. Par chance,  Tregeagle réussit à s’enfuir en bondissant de l’autre coté du lac et alla trouver refuge à la petite chapelle de Roche Rock à coté de St Austell, où juste à temps, il réussit à y glisser sa tête dans la fenêtre du coté Est.

Le malheureux avait la tête coincée par la fenêtre et le corps à l’extérieur, à la merci des démons, mais les hurlements attirèrent l’attention de frères qui vinrent à la rescousse. Ils récitèrent des prières et mirent Jan en sécurité à Gwenvor Cove à coté de Sennen sur la cote nord où on lui confia une autre tâche : celle de faire un tissage avec le sable et de l’emmener à Carn Olva quand il aurait fini.

A partir de là, il y a deux versions sur comment sa tâche se finit : la première dit qu’un orage fit envoler tout son travail, l’autre raconte qu’un jour où il faisait très froid Jan mis de l’eau par-dessus la corde afin que cela gèle et qu’il puisse continuer sa tâche jusqu’au bout.

Quelque soit la version, la suite redevient la même, St Petroc de Bodmin attribua une autre tâche à Jan Tregeagle : celle de récupérer tous le sable de la plage pas loin de Berepper jusqu'à ce que seulement les rochers rappellent qu’il y avait autrefois une plage. Mais les démons guettaient toujours et un jour ils firent un croche pied à Tregeagle alors qu’il traversait une petite rivière. Le sable qu’il transportait dans un sac se déversa dans le ruisseau formant ainsi le Loe Pool – toujours visible à coté de Helston.

Tregeagle fut ensuite amené à coté de Land’s End où on lui attribua une ultime mission qui continue de l’occuper encore de nos jours : ramasser tout le sable depuis Porthcurno Cove jusu’à Tol-Pedn-Penwith dans la baie de Nanjizal. On dit que les nuits d’hiver, on peut l’entendre hurlant de désespoir à cause de cette tâche sans fin.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...