jeudi 15 juillet 2010

Black Annis – Angleterre

Leicester

  • L’histoire :

Cette légende bien connue dans le Dane Hills. On raconte que Black Annis est une vieille femme toute ratatinée au visage bleu avec de longues griffes, des dents jaunes et un seul œil. Elle se transformerait en chat démon et mangerait les enfants.

Selon la légende, Black Annis vit dans une grotte que l’on appelle « Black Annis’s Bower » soit « La Charmille de Black Annis ». On raconte qu’elle l’a creusé elle-même dans la roche, à mains nues. D’autres versions disent qu’elle vit dans un chêne qui faisait partie d’une forêt qui couvrait jadis, les environs.

Elle se nourrirait de chair fraiche humaine mais plus particulièrement de celle des enfants qui traineraient dans les rues de Dane Hills quand il fait nuit. Elle leur enlèverait la peau et les démembrerait avant de disperser les os dans les montagnes et de pendre les peaux dans les branches des chênes pour les sécher avant de s’en servir comme vêtement. Elle les utiliserait aussi ses restes pour décorer sa grotte. On raconte aussi qu’elle aurait kidnappé des bébés des environs pour les manger, les enlevant en passant par la fenêtre avec ses longs bras.

  • Les origines :

Il semblerait que la première mention de Black Annis remonte au 18ème siècle date à laquelle un titre de propriété à été dressé sous le nom de « Black Anny’s Bower Close » soit « la Charmille de Black Anny ». Dans son livre The Triumph of the Moon: A History of Modern Pagan Witchcraft, Ronald Hutton suggère que la légende de Black Annis de Leicester se base sur une véritable personne nommée Agnes Scott. Cette femme s’était retirée de la société pour mieux exercer sa religion et vivait une vie de prieur dans une grotte de Dane Hills. Elle aurait été par la suite enterrée dans un cimetière de Swithland, un petit village dans le Leicester.

Hutton raconte que la mémoire d’Agnes Scott aurait été déformée en la légende de Black Annis pour effrayer les petits enfants. D’autre raconte que cette légende serait née avec la réforme protestante pour dénoncer le mode de vie que les gens comme Agnes Scott exerçaient – à savoir s’isoler du reste du monde dans le but de pouvoir prier.

Puis à l’époque Victorienne, le personnage de Black Annis fut confondu avec une déesse celtique au nom similaire – Anu (ou Danu) – certaine personne en faisant la personnification de cette déesse. Black Annis a aussi été identifiée comme ressemblant fortement à la légende gaëlique Yellow Muilearteach à cause du fait que la sorcière de Leicester porte les peaux de ses victimes. Enfin, d’autre l’ont relié à la légende de Cailleach que l’on retrouve en Irlande et en Ecosse.

4 commentaires:

  1. franchement le début m'a plutot fait flipper...le truc c'est que t'écrit bien..disons que c'est compréhensible!!!
    rien q'on lisant j'ai ressenti la chose..enfin vous voyez koi!!!????
    ..voila..

    RépondreSupprimer
  2. le fait d'avoir donné tous un tas d'explication a la fin, eh bien...sa gâche tous le truc et c'est vraiment nul!!!

    RépondreSupprimer
  3. Les explications sont aussi utiles pour la compréhension de la légende :]

    RépondreSupprimer
  4. Black Ana est une sorte de croque mitaine au feminin.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...