vendredi 30 juillet 2010

Le trèfle – Irlande


  • Du point de vue historique :

Contrairement aux croyances populaires, le trèfle n’est pas l’emblème officiel de l’Irlande, ce statut revient officiellement à la harpe celtique. Cependant, nous pouvons dire que le trèfle est le symbole de la culture irlandaise et tout le monde associe la plante avec l’Irlande.

Le trèfle, « shamrock » en anglais s’écrivait autrefois « seamróg » (prononcé « seamroy ») ce qui voulait dire « petit trèfle ». Il était de plus une plante sacrée pour les druides. Ces derniers pensaient qu’elle avait le pouvoir d’éviter les mauvais esprits. Certaines personnes pensent d’ailleurs toujours que le trèfle à certains pouvoirs mystiques. On raconte aussi que les feuilles du trèfle se tiennent droite quand un orage est sur le point d’éclater.

Les celtes irlandais honoraient aussi le trèfle car ce dernier possède trois feuilles, or le numéro trois était un chiffre sacré pour eux. De plus ses feuilles ont une forme de cœur que l’on associe aux Trois Déesses dans la mythologie celtique. Le chiffre trois est aussi sacré pour les fidèles de la déesse Brigid, et les bardes irlandais répétaient leurs vers trois fois quand ils récitaient leurs chansons, en référence à ce nombre.

Plus récemment durant le règne de la Reine Victoria, le trèfle était le symbole de la rébellion contre l’oppression de la Couronne, au point que la Reine déclara que porter le trèfle sur les uniformes militaires était un crime punissable de la peine capitale.

A travers le 19ème siècle, le trèfle commença à être utilisé de façon purement décorative et comme symbole de tout ce qui était irlandais, notamment sur les églises ou les autres endroits publics, mais aussi les vêtements et les meubles de maisons.


  • Du point de vue religieux :


Depuis longtemps, le trèfle est le symbole de la Trinité et de la Croix pour beaucoup d’Irlandais catholiques. Cela date de St Patrick et de la légende qui lui est associée : St Patrick aurait utilisé le trèfle pour aider les Druides païens et leurs fidèles à comprendre la Sainte Trinité : le Père, le Fils et le Saint Esprit. Malgré cela, on sait que l’adoration du trèfle par les Druides remonte à bien avant l’arrivé de St Patrick en Irlande et ca serait pour cette raison qu’il aurait utilisé la plante pour faire comprendre le concept de la Trinité aux Druides car sa mission consistait à expliquer le concept du christianisme aux païens. La légende raconte que St Patrick aurait cueillit un trèfle devant la foule qui se présentait devant lui, aurait levé le bras bien haut pour que tout le monde puisse le voir et aurait proclamé :

« Ne voyez-vous pas comment cette fleur sauvage à trois feuilles est uni sur une tige, et croirez-vous alors qu’il y a en effet trois personnes et un Dieu ? »

Toujours selon la légende, c’est grâce à cette démonstration que St Patrick réussit à obtenir l’approuvassions des Druides et cela couronna sa mission de succès : les Druides devinrent chrétiens et se transformèrent en évêques.

Mais la légende associant le trèfle à St Patrick ne s’arrête pas là et raconte que ce dernier aurait conduit tous les serpents en dehors de l’Irlande pour toujours. St Patrick aurait ensuite planté des champs de trèfles dans tous le pays pour éviter aux serpents de revenir. En fait, les gens racontent que le trèfle peut pousser n’ importe où ou St Patrick à prié.

Une vieille bénédiction irlandaise dit :

There's a dear little plant that grows in our isle,
'Twas Saint Patrick himself, sure, that set it;
And the sun of his labor with pleasure did smile,
And with dew from his eye often wet it.
It grows through the bog, through the brake, through the mireland
And they call it the dear little Shamrock of Ireland

Il y a une petite plante qui pousse sur notre ile
C’est St Patrick lui-même, bien sur, qui la mis là
Et le soleil de son travail avec plaisir souriait
Et avec la rosée de ses yeux souvent le mouillait
Elle pousse à travers les marais, à travers les « brake », a travers les « mireland »
Et ils les appellent les chers petits trèfles d’Irlande

Et il est vrai que l’on ne trouvera jamais de serpent en Irlande. Ceux qui croient au folklore britannique considèrent d’ailleurs qu’il s’agit de la preuve comme quoi St Patrick à effectivement bannit tous les serpents de l’ile.

Bien qu’il n’y ait aucune mention du trèfle dans les écrits de St Patrick, on le retrouve sur beaucoup de tombes médiévales d’évêques, dont celle de St Patrick. On le retrouve aussi sur les pièces en cuivre qui avant s’appelaient « l’argent de St Patrick ». 

On ne retrouve la mention du trèfle qu'en 1571 c'est-à-dire quelques 1000 ans après l’arrivée de St Patrick, et on ne retrouve pas le mot gaélique pour trèfle, « Seamróg » dans les écrits avant 1707.

1 commentaire:

  1. Bonjour
    C'est plus le trèfle à 3 feuilles qui représente l'Irlande par rapport au trèfle à quatre feuilles?
    Si je veux me faire tatouer un trèfle ca sera plus logique de mettre un trèfle a 3 feuille ?

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...