samedi 14 août 2010

Le Death Bogle – Ecosse :


Pitlochry

Pitlochry est une petite ville du Pertshire. Elle devint populaire après que la Reine Victoria y résida au Château de Blair. A cette époque, chaque endroit que la Reine approuvait devenait vite très attractif.

Une légende existe autour de cette ville, il s’agit de celle du Death Bogle. Les gens qui connaissent l’existence de ce fantôme sont très anxieux à l’idée de le rencontrer. En effet, ceux qui croiseraient son chemin et qui seraient touchés par ses mains blanches et froides, seraient promis à une mort certaine dans les jours suivants. 

Au début du 20ème siècle, le chasseur de fantôme légendaire Elliott O’Donnell fut témoin d’une apparition du Death Bogle. Alors qu’il était jeune, Elliott O’Donnell passa beaucoup de temps à Pitlochry. Un jour où il arrivait à vélo dans le village, il s’arrêta un moment le long de la route pour profiter du paysage. Il sentit une étrange sensation qui lui apparu ensuite comme une colonne de lumière à la texture spectrale. Il fut aussi témoin de l’apparition d’un cheval et d’une charrette transportant deux passagers puis réalisa soudainement que la charrette et l’apparition spectrale allaient bientôt entrer en collision. A la vue du fantôme, les deux passagers, un fermier et un jeune garçon devinrent vite effrayés et d’après la description d’O’Donnell, ces deux derniers savaient exactement à quoi ils avaient à faire. Puis O’Donnell vit le garçon supplier le fermier de ne pas s’approcher du spectre. Le cheval s’arrêta devant le Death Bogle puis fit demi-tour en galopant. Mais alors que le fantôme les poursuivait O’Donnell se rendit compte qu’il changea de forme comme s’il essayait de tendre les bras vers les deux passagers.

Elliott dans un élan de panique, sauta sur son vélo et roula aussi vite qu’il put vers son lieu de résidence. Il raconta à la maitresse de maison ce dont il avait été témoin mais celle-ci était loin d’être étonnée. En effet, elle lui raconta que des apparitions comme celle-ci étaient fréquentes et que quiconque était touché par la forme spectrale était condamné à mourir peu de temps après.

1 commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...