lundi 21 mars 2011

Conte celtique : Gold Tree et Silver Tree

(Original Gold Tree and Silver Tree par Joseph Jacob)


Il était une fois, un roi qui avait une femme nommée Silver-Tree, et une fille nommée Gold-Tree. Un jour, alors que mère et fille se promenaient dans un vallon, elles croisèrent une source où il y avait une truite.

Silver-Tree lui demanda alors « Bonne et petite truite, ne suis-je pas la plus jolies des reines au monde ? ».

« Oh non, tu ne l’est pas »

« Mais qui l’est alors ? »

« Et bien, Gold-Tree, ta fille »

Silver-Tree rentra à la maison folle de rage. Elle s’allongea sur son lit et fit le serment qu’elle ne serait jamais bien tant qu’elle n’aurait pas le cœur et le foie de sa fille Gold-Tree pour les manger.

La nuit tombée alors que le roi rentrait à la maison, on lui annonça que sa femme était très malade. Il alla alors la voir pour lui demander ce qui n’allait pas.

« Oh ! Juste une chose que tu pourrais guérir si tu le souhaitais ».

« Oh ! Et bien tu sais qu’il n’y a rien que je ne puisse faire pour toi ».

« Si je pouvais manger le cœur et le foie de Silver-Tree, notre fille, je me sentirais mieux ».

Quelques jours après, le fils d’un grand roi fit le voyage de très loin pour demander la main de Gold-Tree. Le roi accepta et le couple s’en alla vivre encore plus loin. 

Pendant ce temps là, le roi envoya plusieurs de ses domestiques à la chasse et leur demanda de ramener le cœur et le foie d’un bouc pour que sa femme puisse les manger. Elle le fit puis retrouva toute sa forme et sa fraicheur.

L’année d’après, Silver-Tree se baladait près de la même source et aperçu la truite.

« Bonne et petite truite, ne suis-je pas la plus jolies des reines au monde ? ».

« Oh non, tu ne l’est pas »

« Mais qui l’est alors ? »

« Et bien, Gold-Tree, ta fille »

« Oh ! Et bien cela fait un moment qu’elle ne vit plus. Cela fait une année que j’ai mangé son cœur et son foie »

« Oh ! Mais elle n’est pas morte. Elle est marié à un grand prince des environs »

Silver-Tree rentra à la maison et supplia le roi d’affréter un bateau pour qu’elle puisse aller rendre visite à sa fille qu’elle n’avait pas vu depuis bien trop longtemps. Le bateau fut mit en place et ils commencèrent le voyage.

Silver-Tree elle-même était aux commandes et elle mena le bateau tellement bien qu’ils ne mirent pas longtemps à arriver à bon port.

Le prince était sortit pour chasser dans les collines. Gold-Tree aperçu le bateau de son père loin et le reconnu aussitôt.

« Oh ! » dit-elle à ses domestiques. « Ma mère arrive et elle va me tuer »

« Elle ne pourra pas te tuer car nous allons t’enfermer dans une chambre et elle ne pourra pas t’approcher »

Et c’est ce qui arriva. Quand Silver-Tree arriva sur le rivage et commença à crier « viens voir ta mère quand elle a fait le voyage exprès pour te voir ». Gold-Tree lui répondit qu’elle ne pouvait pas car elle était enfermée dans une chambre et qu’elle ne pouvait pas sortir.

« Si tu passes ton petit doigt dans le trou de la serrure, tu pourras sortir et je pourrais venir t’embrasser » dit Silver-Tree.

Alors Gold-Tree s’exécuta et quand Silver-Tree aperçu son doigt au travers de la serrure, elle lui donna un coup de couteau empoisonné. Gold-Tree s’effondra sur le sol, morte.

Quand le prince rentra à la maison et qu’il découvrit le corps de Gold-Tree, il fut remplit d’une grande peine. Et quand il vit à quel point elle était belle, il décida de ne pas l’enterrer tout de suite et l’enferma dans une pièce où personne ne pourrait s’approcher d’elle.

Puis il se remaria avec une femme qui avait la mainmise sur toute la maison, excepté la pièce où se trouvait Gold-Tree car seul le prince détenait la clef. Malheureusement, un jour il oublia de prendre la clef avec lui et sa seconde femme découvrit la pièce secrète. Quand elle découvrit ce qu’il y avait à l’intérieur, elle se rendit compte qu’elle n’avait jamais vu une si belle femme avant.

Elle commença à tourner autour et essaya de la réveiller, puis elle aperçu le poignard empoisonné sur son doigt. Elle l’enleva et Gold-Tree se réveilla, plus belle que jamais.

A la tombée de la nuit, le prince rentra de la chasse dans une petite forme.

« Quel cadeau pourrais-je te donner pour que tu puisses sourire à nouveau ? » demanda sa femme.

« Oh ! Rien ne pourrais me faire rire à nouveau excepté que Gold-Tree revienne à la vie »

« Et bien tu la trouveras vivante dans la chambre du bas »

Quand le prince aperçu Gold-Tree vivante, il commença à l’embrasser, et à l’embrasser encore. Sa seconde femme lui dit « puisque c’est ta première femme, tu as le droit de la garder et je m’en irais ».

« Oh ! Tu n’as pas besoin de partir, je pourrais vous garder toutes les deux »

A la fin de l’année Silver-Tree se rendit à la source et demanda à la truite :

« Bonne et petite truite, ne suis-je pas la plus jolies des reines au monde ? ».

« Oh non, tu ne l’est pas »

« Mais qui l’est alors ? »

« Et bien, Gold-Tree, ta fille »

« Oh ! Et bien cela fait un moment qu’elle ne vit plus, depuis que je lui ai enfoncé un couteau empoisonné dans le doigt »

« Oh ! Mais elle n’est pas morte du tout, du tout »

Silver-Tree rentra à la maison et supplia le roi d’affréter un bateau pour qu’elle puisse aller rendre visite à sa fille qu’elle n’avait pas vu depuis bien trop longtemps. Le bateau fut mit en place et ils commencèrent le voyage. Silver-Tree elle-même était aux commandes et elle mena le bateau tellement bien qu’ils ne mirent pas longtemps à arriver à bon port.

Le prince était sortit pour chasser dans les collines. Gold-Tree aperçu le bateau de son père loin et le reconnu aussitôt.

« Oh ! » dit-elle à ses domestiques. « Ma mère arrive et elle va me tuer »

« Pas du tout » lui répondit la seconde femme. « Nous allons descendre pour la rencontrer »

Silver-Tree arriva sur le rivage et dit « Viens donc, Gold-Tree, ta propre mère t’as ramené un précieux breuvage »

« Dans notre pays, il est coutume que la personne qui offre un breuvage en prenne d’abord une gorgée » lui expliqua la seconde femme.

Silver-Tree s’exécuta et pendant ce temps là, la seconde femme lui enfonça la bouteille dans la gorge. Silver-Tree tomba, morte. Ils n’avaient plus qu’à ramener son corps à la maison et à l’enterrer.

Le prince et les deux femmes vécurent en paix pendant longtemps après cela et c’est ici que je les ai laissés.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...