samedi 29 octobre 2011

Le folklore de la region de Moray – Ecosse

Moray


  • Le Burghead Well :
 L'entrée et l'escalier menant au bassin - copyright

Dans la petite ville de Burghead se trouve le Burghead Well qui est une grotte artificielle creusée à même la roche. Un escalier d’une vingtaine de marches en pierre mène à une chambre voutée au centre de laquelle se trouve un profond bassin alimenté par une source souterraine. Bien qu’il existe plusieurs explications quant à l’utilisation de ce bassin, les inscriptions Celtes gravées sur les murs laissent supposer qu’à l’époque des Pictes, il s’agissait d’un endroit où le culte était pratiqué. Des vénérations y étaient aussi faites et le bassin aurait servit à la fois aux exécutions par noyade ainsi qu’aux sacrifices.


  • Les esprits de Spynie Palace :
Spynie Palace appartenu très longtemps aux archevêques et de nombreuses légendes y sont raccrochées. On raconte qu’un joueur de cornemuse et qu’un lion seraient les locataires fantômes de cet endroit. La présence du joueur de cornemuse est très présente dans le folklore du pays relatif aux vieux châteaux ce qui expliquerait la présence de celui-ci dans le Palace. L’origine de la présence du lion est quant à elle moins évidente. Il est possible que des lions furent ramenés au château et gardés en captivité comme animaux domestiques. Cette version explique aussi les traces de pates de lions qui furent trouvées au sein des ruines.

 La Tour David - copyright

La légende la plus récurrente à propos du palace concerne certainement les actes et faits sordides qui entourent certains évêques qui y résidaient. En effet, ces derniers auraient pratiqués la magie noire et utilisés leurs pouvoirs pour faire venir le mauvais esprit ainsi que les démons dans les murs de la Tour David qui faisait partie du Palace. La tour aurait aussi été le théâtre des sorcières de Sabbath la nuit d’Halloween, la tour s’embrasait tel le feu et l’atmosphère était remplie de bruits et de sons démoniaques.


  • Sorcellerie :
Toujours à l’époque des Pictes, les sorcières de Moray accusées de magie noire étaient placée dans des tonneaux que l’on remplissait de goudron. Elles étaient ensuite transportées au sommet d’une petite colline portant le nom de Cluny Hill, puis jetées depuis le sommet. La plupart du temps, des piques étaient rajoutés avant de jeter les tonneaux puis ils étaient  brûlés avec la sorcière à l’intérieur une fois la descente terminée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...