mercredi 28 mars 2012

LeTichborne Dole – Angleterre


Hampshire

Cette tradition datant du 13ème siècle est célébrée le 25 Mars (jour de l'Annonciation) dans le village de Tichborne près d'Alresford dans le comté du Hampshire. Voici l'histoire qui en est à l'origine.

 Peinture representant le Tichborne Dole, datant de 2670

Il y a plus de huit cents ans vivait un roi et sa femme qui était connu respectivement sous les noms de Sir Roger de Tichborne et Lady Maybela. A l'époque, la coutume voulait que la fortune d'une femme revienne à son mari au moment de leur mariage. De ce fait, même si Lady Maybela était riche, elle devait constamment demander la permission quand elle désirait quelque chose.

A l'inverse de sa femme qui était très généreuse et qui œuvrait beaucoup pour les pauvres, Sir Roger n'était pas la personne la plus gentille qui pouvait exister. Un jour, alors qu'elle était très malade et sur le point de mourir, elle demanda à son mari si il pouvait prendre la relève auprès des pauvres et des nécessiteux quand elle ne serait plus là pour le faire. Plus précisément, elle lui demanda de leur donner du pain une fois par an. Mais Sir Roger ne voyait pas les choses du même œil car cela impliquait qu'il donne la farine qu'il avait lui-même produit avec le blé qu'il avait lui-même fait pousser.


N'osant pas vraiment la contredire car elle était malade, il prit une buche qui se trouvait dans la cheminée et lui proposa un marché : toutes les terres qu'elle pourra parcourir avec la buche allumée seront dédiées aux plantations pour les pauvres. Lady Maybela appela alors ses servantes pour l'aider à sortir de son lit et à relever le défi. Sir Roger se réjouissait d'avance car il savait que le mois de Mars était très venteux et il était certain que les flammes de la buche s'éteindraient rapidement. Malheureusement pour lui, c'est le contraire qui arriva : le vent raviva la flamme à plusieurs reprises, la rendant plus forte. Le problème était plutôt du coté de Lady Maybela qui était très faible et qui avait du mal à tenir debout. Elle commença alors à ramper sur le sol à l'aide de ses mains et de ses genoux. Cette technique fonctionna car elle disparu rapidement au loin. Tous les serviteurs retenaient leur souffle de peur de voir la buche s'éteindre.

Au fur et à mesure que Lady Maybela avançait, Sir Roger devenait de plus en plus en colère car il pensait lui avoir imposé un défi impossible. Toujours en rampant, elle réussit à couvrir une distance très importante avant de revenir jusqu'au château, la buche s'éteignit au moment même où elle arriva à son point de départ. Elle réussit à parcourir 33 acres (soit environ 133 500m²). Cet endroit est toujours connu sous le nom des "Crawls" (to crawl signifie ramper en anglais).

Avant de mourir, Lady Maybela fit promettre à Sir Roger de donner la farine obtenue avec le blé planté sur cet espace aux pauvres, et ce, tous les 25 Mars. Et pour être sure qu'il s'exécuterait tous les ans, elle jeta une malédiction sur la famille Tichborne et le château : quiconque ne donnera pas de farine aux pauvres le 25 Mars verra sa maison s'éffondrer, perdra sa fortune, et verra naitre sept garçons suivit de sept filles pour que le nom Tichborne s'éteigne à jamais.

Depuis ce jour, la farine fut donnée tous les ans jusqu'en 1796, date à laquelle Sir Henry Tichborn commença à donner de l'argent à l'église plutôt que de la farine aux pauvres. Il eut sept fils, son ainé eut sept filles et la moitié de la famille s'effondra. Inquiet, l'un de ses fils, Sir Edward Doughty-Tichborne recommença à donner de la farine et tout rentra dans l'ordre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...