mardi 6 avril 2010

Le chateau de Malahide - Irlande (Eire)

 -
Dublin

Image tirée du livre A Hand-book of Irish Antiquities de William F. Wakeman

Les plus vieilles parties du château datent du XIIème siècle en faisant ainsi l’un des plus vieux châteaux d’Irlande.

Pour la petite histoire, pendant l’invasion anglo-normande en 1169, Malahide Castle était entre les mains d’Hammund Mac Turkill qui fut le dernier Roi Viking de Dublin. Puis Richard Talbot, un chevalier qui accompagnait le Roi d’Angleterre Henry II en Irlande, se vu accorder les territoires de Malahide en 1174. Entre 1185 et 1975 le château ne quitta pas la famille et les descendants de ce dernier avec cependant une petite période entre 1649 et 1660 où le château appartenait à Miles Corbett – cadeau de Cromwell après ses conquêtes irlandaises. Corbett fut pendu et le château revint ensuite aux Talbots.

Comme beaucoup de châteaux britanniques, ce château serait hanté par bien des fantômes.

Le premier serait celui du fils du Baron de Galtrim – le jeune Lord Galtrim – Sir Walter Hussey. Durant son séjour à Malahide, il tomba éperdument amoureux d’une femme et décida de se marier avec elle mais le malheureux fut tué dans une bataille le jour de son mariage. On dit que la nuit venue, il parcourt le château en pointant sa lance et en poussant des cris épouvantables. Certains pensent qu’il hante le château pour montrer son ressentiment à sa jeune fiancée. En effet, tout de suite après sa mort elle épousa le rival et meurtrier du Lord.

Le second spectre serait celui de Lady Maud Plunkett qui habita un moment avec les Talbots. Elle fut mariée trois fois et on raconte que ce sont des sorcières qui causèrent la perte de ses deux premiers mariages. On raconte aussi qu’elle était très violente avec son troisième mari  - le Lord Chef de Justice – et qu’ils passaient leur temps à se disputer voir à se battre et ce à tel point que les Talbots les auraient chassé du château.  On verrait souvent leurs deux fantômes ensemble et celui de Lady Plunkett pourchasserait celui de son mari à travers les couloirs du château.

Le quatrième est plus intéressant du point de vu historique. Il s’agit de celui de Miles Corbett, le cavalier à qui Cromwell a donné le château et sa propriété durant son protectorat. Lors de la restauration, Miles fut privé de sa propriété puis dut payer une pénalité pour tous les crimes qu’il avait commis lors de l’occupation (notamment celui la désacralisation de la chapelle de la vieille abbaye à coté du château). Puis il dut subir la sanction pour haute trahison que l’on pratiquait dans l’Angleterre médiévale : « hanged, drawn and quartered » de son nom anglais. Cela consistait en trois choses : pendre le malheureux jusqu'à ce qu’il soit presque mort (des fois il arrivait que la victime en meurt mais cela n’était pas prévu dans la peine), puis on brulait ses organes devant ses yeux après l’avoir éviscéré et émasculé. Enfin on coupait la tête du prévenu et divisait son corps en quatre parties. Cependant quand le fantôme de Corbett apparu, il ressemblait à un soldat en armure et en un seul morceau. Il apparaitrait le jour de l’anniversaire de sa mort soit un 19 Avril.

Voici l’histoire du cinquième fantôme : au XVIème siècle la famille Talbot possédait des bouffons parmi toute leur escorte. L’un des leurs, un nain dénommé Puck qui habitait dans l’une des tours du château, tomba amoureux d’une parente de Lady Elenora Fitzgerald. Cette dernière qui avait un comportement trop rebelle aux yeux d’Henry VIII, fut faite enfermée dans le château. Une nuit de Décembre le bouffon fut retrouvé près des murs du château, un poignard enfoncé dans le cœur. Juste avant de mourir il aurait juré sous serment d’hanter le château jusqu'à ce que le prochain qui régnerait choisisse une fiancée parmi les gens du peuple. La dernière fois qu’on l’a vu hanter le château était en 1976 lors d’une vente des biens du château.

D’autres spectres hantent le château, notamment une Dame Blanche : depuis des années, la peinture d’une très belle et mystérieuse dame anonyme portant une robe blanche fluide trône dans le grand hall du Château. Apparemment, personne ne connait son identité ni même celle de l’artiste qui à fait son portrait. Il a été reporté que de temps en temps, cette dame quitte son tableau la nuit et se promène à travers le château.

Enfin, sur les terres du château, il y a un endroit que l’on appelle Our Lady’s Acre. A plusieurs reprises, deux femmes aux cheveux gris et à l’air triste ont été vues errant sans but précis. Personne ne connait les raisons de leur séjour mais certaines personnes pensent qu’il s’agirait des fantômes de Danoises – datant de l’époque où les Danois régnaient encore sur Malahide – qui n’ont jamais trouvés la paix.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...