dimanche 23 mai 2010

La legende de Beithir et le Loch Awe - Ecosse

-
Argyllshire
 -
Le Loch Awe - copyright


Loch Awe et le village Lochawe sont des destinations très connues pour les touristes qui vont en Ecosse. Le loch est situé dans les environs d’Argyll. Il est l’un des plus gros loch d’eau douce du pays et est situé sur une montagne qui était un lieu stratégique pour les batailles qui ont eu lieu tout au long du siècle. C’est aussi dans cette région que le Clan Campbell établit son pouvoir.

La légende la plus sur le Loch Awe concerne sa création et la venue de Cailleach Beithir (ou Caillech Bheur ou Cailleach Beare selon les régions). Cette dernière est une horrible sorcière qui renaît toutes les veilles de Toussaint et qui amène l’hiver et la neige. C’est d’ailleurs pour cela qu’elle est associée à l’hiver. Selon les versions, soit elle retourne à la terre en se transformant en rocher le jour de Beltaine (fête celtique qui à lieu le 1er Mai), soit elle se transforme en jeune fille – ce qui symbolise le changement de phase des déesses de la terre. La légende dit qu’elle retourne à la terre sous un houx qui est son arbre symbolique.

La légende raconte aussi qu’une mystique source de jeunesse était auparavant située sur les pentes du Ben Cruachan. Elle était utilisée par la déesse Bheithir pour garder sa beauté et tous les soirs elle allait à la source pour se baigner dans ses eaux enchantées. Une nuit où elle était distraite, elle oublia de replacer une des pierres qui bloquait l’eau de la source et alors qu’elle s’endormie, les eaux continuèrent de couler jusqu'à ce qu’il n’y en ait plus du tout. A cette occasion, les eaux perdirent tout leur potentiel car elles étaient exposées à l’air. Elles coulèrent sur les flans de la montagne et inondèrent la vallée qui était en dessous – créant les eaux du Loch Awe.

Deux versions racontent ce qui s’est passé ensuite. La première dit que Bleithir fut incapable de recouvrer sa jeunesse mais resta immortelle et  devint âgée très rapidement. La seconde dit que les autres dieux décidèrent de la punir pour son manque d’attention et elle perdit sa beauté pour se transformer en vieille et laide sorcière. Elle se serait alors éloignée de la montagne pour crier de rage pour la perte de sa jeunesse. Ces pleurs présages souvent des mésaventures à qui les entendrait. Bleithir quant-à elle, devint connue sous le nom de Cailleach Bheithir, la sorcière glaciale de l’hiver et des ténèbres.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...