lundi 1 novembre 2010

Conte : La vielle dame et son cochon


 Angleterre
(Original : The Old Lady and Her Pig par Joseph Jacob)


Une vielle dame qui donnait un coup de balai dans sa maison trouva un jour une pièce de six pence. Elle se demanda alors « qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire avec ces six pences ? Je vais aller au marché et acheter un petit cochon ».

Elle retourna alors chez elle mais pour y parvenir, elle devait passer par une petite montée que le cochon refusa de traverser. Elle alla un peu plus loin et rencontra un chien. Elle lui dit alors « Chien ! Chien ! Mord le cochon ; le cochon ne veut pas grimper la montée et je ne pourrais pas rentrer à la maison avant la nuit ». Mais le chien refusa.

Elle alla alors encore un peu plus loin et elle rencontra un morceau de bois. Alors elle lui dit : « Bâton ! Bâton ! Frappe le chien ! Le chien ne veut pas mordre le cochon ; le cochon ne veut pas grimper la montée et je ne pourrais pas rentrer à la maison avant la nuit ». Mais le bout de bois refusa.

Elle alla encore un peu plus loin et rencontra une flamme. Alors elle lui dit : « Feu ! Feu ! Brule le bâton ; le bâton refuse de frapper le chien ; le chien ne veut pas mordre le cochon ; le cochon ne veut pas grimper la montée et je ne pourrais pas rentrer à la maison avant la nuit ». Mais le feu refusa.

Elle alla encore un peu plus loin et rencontra de l’eau. Alors elle lui dit : « Eau ! Eau ! Éteint le feu ; le feu ne veut pas bruler le bâton ; le bâton refuse de frapper le chien ; le chien ne veut pas mordre le cochon ; le cochon ne veut pas grimper la montée et je ne pourrais pas rentrer à la maison avant la nuit ». Mais l’eau refusa.

Elle alla encore un peu plus loin et rencontra un bœuf. Alors elle lui dit : « Bœuf ! Bœuf ! Bois l’eau ; l’eau ne veut pas éteindre le feu ; le feu ne veut pas bruler le bâton ; le bâton refuse de frapper le chien ; le chien ne veut pas mordre le cochon ; le cochon ne veut pas grimper la montée et je ne pourrais pas rentrer à la maison avant la nuit ». Mais le bœuf refusa.

Elle alla encore un peu plus loin et rencontra un boucher. Alors elle lui dit : « Boucher ! Boucher ! Tue le bœuf ; le bœuf refuse de boire l’eau ; l’eau ne veut pas éteindre le feu ; le feu ne veut pas bruler le bâton ; le bâton refuse de frapper le chien ; le chien ne veut pas mordre le cochon ; le cochon ne veut pas grimper la montée et je ne pourrais pas rentrer à la maison avant la nuit ». Mais le boucher refusa.

Elle alla encore un peu plus loin et rencontra une corde. Alors elle lui dit : « Corde ! Corde ! Pend le boucher ; le boucher refuse de tuer le bœuf ; le bœuf refuse de boire l’eau ; l’eau ne veut pas éteindre le feu ; le feu ne veut pas bruler le bâton ; le bâton refuse de frapper le chien ; le chien ne veut pas mordre le cochon ; le cochon ne veut pas grimper la montée et je ne pourrais pas rentrer à la maison avant la nuit ». Mais la corde refusa.

Elle alla encore un peu plus loin et rencontra un rat. Alors elle lui dit : « Rat ! Rat ! Ronge la corde ; la corde refuse de pendre le boucher ; le boucher refuse de tuer le bœuf ; le bœuf refuse de boire l’eau ; l’eau ne veut pas éteindre le feu ; le feu ne veut pas bruler le bâton ; le bâton refuse de frapper le chien ; le chien ne veut pas mordre le cochon ; le cochon ne veut pas grimper la montée et je ne pourrais pas rentrer à la maison avant la nuit ». Mais le rat refusa.

Elle alla encore un peu plus loin et rencontra un chat. Alors elle lui dit : « Chat ! Chat ! Tue le rat ; le rat refuse de ronger la corde ; la corde refuse de pendre le boucher ; le boucher refuse de tuer le bœuf ; le bœuf refuse de boire l’eau ; l’eau ne veut pas éteindre le feu ; le feu ne veut pas bruler le bâton ; le bâton refuse de frapper le chien ; le chien ne veut pas mordre le cochon ; le cochon ne veut pas grimper la montée et je ne pourrais pas rentrer à la maison avant la nuit ». Mais le chat lui répondit, « Si tu va voir cette vache et me ramène une soucoupe de lait, je tuerai le chat ». Alors la vieille dame alla voir la vache.

Mais la vache lui dit : « Si tu va voir cette meule de foin et me ramène une poignée de foin, je te donnerai le lait ». Alors la vieille dame alla voir la meule de foin et en ramena une poignée à la vache.

Aussitôt que la vache eut mangé le foin, elle donna du lait à la vieille dame qui l’a mit dans une soucoupe pour le chat.

Aussitôt que le chat eut léché le lait, il commença à tuer le rat ; le rat commença à ronger la corde ; la corde commença à pendre le boucher ; le boucher commença à tuer le bœuf ; le bœuf commença à boire l’eau ; l’eau commença à éteindre le feu ; le feu commença à bruler le bâton ; le bâton commença à frapper le chien ; le chien commença à morde le cochon ; le petit cochon dans un élan de panique traversa la petite montée et la vieille dame put rentrer chez elle cette nuit.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...