dimanche 10 avril 2011

Conte : Jenny Greenteeth

 Angleterre
(Original : Jenny Greenteeth)


Il était une fois dans le Nord de l'Angleterre, vivait une famille dans une petite maisonnette. Il y avait un père, une mère, un fils, une fille, et une grand-mère que tout le monde croyait folle.

Tous les jours, la famille travaillait dur pour pouvoir survivre. La mère et les enfants allaient au champ pour cueillir des légumes pendant que le père allait chercher de l'eau à la source, du bois, et contrôlait les pièges qu'il avait placé dans la forêt pour attraper de petits animaux comme des lapins. La grand-mère, elle, s'occupait de ranger la maison, dormir et préparer à manger.

L'Eté, la famille réussissait à s'en sortir car il y avait beaucoup de récolte mais l'Hiver quand la neige recouvrait tout le pays, la famille était souvent affamée. Une nuit, alors qu'ils étaient tous autour du feu après s'être contenté d'un faible festin, le jeune garçon demanda:

"Père? Pourquoi ne pouvons pas pécher des poissons dans la rivière?"

Avant que son père ne puisse répondre, la grand-mère qui était en train de se balancer sur son rocking-chair lui donna une petite tape sur la tête et cria :

"Idiot! Ne sais-tu donc rien? N'as-tu donc pas écouté ce que nous t'avons dit? Tu ne dois jamais aller à la rivière, sauf si tu veux rencontrer Jenny Greenteeth"

"Jenny Greenteeth? Mais qui est-ce?" demanda le garçon qui essayait de se souvenir si il avait déjà entendu ce nom.

"Qui est-ce? Qui est-ce?" grommela la vieille dame. "Elle observe quiconque se penche à la rivière et attend qu'il soit suffisamment près pour l'attraper et l'entraîner vers le fond de la rivière pour se nourrir de sa peau et ses os!".

Le garçon se mit à rire et la grand-mère lui redonna une petite tape sur la tête.

"Idiot! Elle a des yeux jaunes aussi gros que des soucoupes, la peau verte et de grandes dents aussi aiguisés que des rasoirs. Elle attend que les gens se penche à la rivière mais elle a une préférence pour les jeunes enfants qui sont bien juteux".

Lorsque l'Hiver arriva, le jeune garçon qui ne croyait pas sa grand-mère se rendit à la rivière en se disant que pécher un peu de poisson résoudrait tous les problèmes de sa famille. Un matin, alors que tout le monde était encore endormit, il s'empara du filet que sa famille utilisait pour chasser et se rendit à la rivière. Il attendit des heures mais aucun poisson ne montrait le bout de son nez. Il se demanda alors si il y avait vraiment des poissons dans cette rivière et se pencha au dessus de l'eau pour vérifier. Soudain, il aperçu un poisson coincé dans des algues vertes. Sans faire un bruit, il tendit son bras dans l'eau pour essayer de récupérer le poisson mais il était vraiment bien bloqué. Il tira alors de toutes ses forces sur la plante afin de la sortir de l'eau mais le poisson en profita pour s'enfuir.

Mais quand il regarda plus près dans l'eau, il se rendit compte qu'il n'y avait pas d'herbe ou d'algue mais des bras verts avec de longs ongles crochus. Alors que son regard remontait les bras du regard, il s'aperçu qu'ils étaient accrochés à un corps et qu'un visage l'observait avec le sourire. Il songea à s'enfuir mais c'était trop tard, il fut attiré dans l'eau et entendit ces mots :

Viens dans l'eau et baigne toi, mon amour,
Viens nager dans les eaux tourbillonnantes,
Viens donc dans le fond avec les cailloux et les os,
Tu nageras avec moi maintenant, doux idiot…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...