lundi 25 avril 2011

L'histoire du chant du coq - Irlande

Quand St Patrick fut enterré, plusieurs soldats furent chargés de surveiller sa tombe jours et nuits. Ils avaient tués un coq pour leur diner et il était en train de cuire au dessus du feu qu’ils avaient allumé pour se tenir chaud. Alors qu’ils étaient assis tout autour, ils commencèrent à discuter de l’histoire qu’on leur avait racontée : celui qui était dans la tombe qu’ils étaient en train de surveiller avait prophétisé qu’après trois jours, il ressusciterait de la mort.

L’un des hommes se moqua : « Il ressuscitera le jour ou ce coq qui est en train de bouillir chantera à nouveau ! ».

Au moment même où il prononça ces paroles, les flammes sous le chaudron s’éteignirent, le coq commença à battre des ailes, éclaboussant les soldats au passage avec l’eau bouillante, puis chanta trois fois. Voilà ce qu’on pouvait entendre :

« Moc an o o o o ye, slaun !
Moc an o o o o ye, slaun ! »

Ce qui veut dire en français « Fils de la Vierge ! ». Et depuis ce jour, c’est ce que l’on peut entendre lorsque le coq chante.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...