samedi 20 août 2011

Les croix irlandaises – Irlande


  • L’histoire :
Ces croix sont qualifiées d’irlandaise car les plus anciennes ont été retrouvées dans les îles celtiques irlandaises. Cependant, de nombreuses croix de la même sortent jonchent tout le territoire britannique, aussi bien au Pays de Galles, en Écosse et en Angleterre.

On ne sait pas exactement quand ni pourquoi les celtes ont commencés à ériger ces pierres monumentales mais il semblerait que cette habitude date de bien longtemps avant la conversion de l’Irlande au christianisme. Certains historiens pensent d’ailleurs que les formes de ces croix représenteraient les arbres qui étaient déjà vénérés dans l’Irlande très ancienne.

Selon une légende populaire c’est St Patrick lui-même qui, quand il serait arrivé dans Irlande païenne pour la convertir au christianisme, serait à l’origine du design de la croix. Le cercle qui entoure le centre de la croix d’où partent les quatre branches représenterait le Dieu païen du Soleil (ou de la Lune pour certain). Cette version raconte que durant la conversion qu’il avait entreprit, St Patrick utilisa certains symboles celtiques pour relier progressivement le paganisme au christianisme afin que la population puisse s’identifier dans cette nouvelle religion sans se braquer. Il utilisa aussi les trois feuilles d’un trèfle pour représenter la sainte trinité. Quelques siècles avant Jésus-Christ, de nombreuses civilisations adoraient et idolâtraient des idoles composée de pierre, un peu à la manière de ces croix. Leurs dieux les plus importants étaient axés sur la représentation du soleil et même les emplacements de leurs bâtiments, pierres tombales ou encore de leurs villes avaient un lien avec le soleil. 

D’autres théories disent que le cercle représente en fait une auréole et par conséquent le Christ lui-même. Cette théorie ce rapproche donc de celle du Dieu païen du Soleil. Une autre version avance même que ce cercle aurait été introduit par des maçons dans le simple but de stabiliser la construction. Pour les catholiques irlandais, ce cercle représente le symbole et l’éternité de l’amour de dieu.


  • Les différentes croix :
Il existe différents types de croix irlandaise : les Hautes Croix, les Croix Celtiques et les Croix Mémorial Celtique.

La Haute Croix – forcément vieille d’au moins huit cent ans – était érigée pour une raison bien précise qui était de marquer l’emplacement d’un endroit sacré et de prévenir toute personne qui s’en approchait que l’endroit était béni. Les croix indiquaient aussi les endroits où se tenaient des célébrations, et les principaux endroits monastiques étaient constitués d’une église, d’une croix et d’une tour cylindrique. L’église était généralement trop petite pour accueillir une congrégation même de petite taille, la masse de personne se regroupait alors dehors autour de la croix. Certaines Hautes Croix ont aussi été érigées pour distinguer les droits territoriaux ou pour commémorer d’importants événements ou personnes, mais jamais pour marquer l’emplacement d’une pierre tombale.

 La Haute Croix d'Ahenny (copyright) et la croix de Clonmacnoise (copyright)

Aucun historien ne peut dire précisément où, quand et pourquoi la première Haute Croix a été érigée mais on pense que la première croix en pierre aurait été copiée d’une croix en bois recouverte de métal. La plupart des caractéristiques des premières croix construites en bois furent incorporée dans le design des croix en pierre. Certaines croix de ce style sont très anciennes et datent du 8ème ou du 9ème siècle comme par exemple la Haute Croix d’Ahenny dans le comté de Tipperary qui est recouverte entièrement de dessins géométriques. La caractéristique première était la forme même de la croix, qui ne devait pas forcément représenter la crucifixion du Christ, mais plutôt une représentation du chrisme – symbole chrétien représentant les lettres grecques chi et rhô – ou bien une croix de guerrier. Les croix plus récentes sont plus illustrées comme par exemple la croix de Clonmacnoise ou la Croix de St Patrick et Columba Kells.


Le symbole du chrisme


La Croix Celtique s’est quant à elle développée dans les Iles Britanniques. La plus ancienne remonte au 9ème siècle mais la plus grosse majorité date du 12ème siècle. On en a retrouvée principalement en Irlande. Elles prennent principalement la forme de dalles allongées à la manière d’une pierre tombale plutôt que de croix érigée comme les Hautes Croix même si il en existe aussi sous cette dernière forme. Qu’il s’agisse de l’une ou l’autre version, elles étaient décorées d’entrelacs et de spirales et on pouvait les ériger librement et sans occasion spéciale. Elles pouvaient être faites de plusieurs morceaux de rocher accrochés ensemble avec des joints enfoncés les morceaux de roche.

 Un exemple de croix celtique - copyright

Les formes des Croix Celtique ont été utilisées par les anciennes civilisations longtemps avant l’arrivée du Christianisme car ses quatre branches étaient parfaites pour représenter de nombreux symboles tels que les quatre éléments, les quatre saisons, les quatre directions et les quatre parties de l’être humain (l’esprit, le corps, l’âme et le cœur). L’ajout du cercle autour de la croix peut avoir beaucoup d’explications mais peut être qu’il a simplement été ajouté dans un souci esthétique.

Enfin les Croix Irlandaise Mémorial sont des croix qui marquent une pierre tombale ou un autre type de mémorial et sont beaucoup plus modernes : elles dateraient d’environ 1860.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...