mercredi 31 août 2011

Quelques questions sur la localisation du chateau de Camelot – Angleterre

Les légendes et les histoires sur Camelot ont contribué à accentuer le coté mystérieux et mystique de ce château où les chevaliers en armures vivaient selon le Code de la Chevalerie. Ces légendes sont tellement ancrées dans la culture britannique que la question de l’endroit exact de sa situation à souvent été posée. Voici quelque éléments de réponse.


  • Camelot a-t-il vraiment existé ?
Il n’existe pas de preuve historique qui prouve que le Roi Arthur a vraiment existé et les légendes Arthuriennes étaient basées sur des livres écris part des Clercs du Moyen-âge. Ces légendes et mythes sur « l’unique et vrai Roi des Britanniques » était utilisés par les rois de l’Angleterre pour clamer leur légitimité au trône du Pays de Galles et de l’Angleterre. Il y a cependant des preuves qui indiquent que le personnage du Roi Arthur aurait été basé sur de véritables personnes alors il est aussi possible de penser que le château de Camelot ait pu réellement exister. Cependant, en 1136, Geoffrey de Monmouth écrivit un livre nommé Historia Regum Britanniae qui relate l’histoire des vieux rois d’Angleterre depuis l’époque romaine jusqu’à approximativement l’époque ou le Roi Arthur aurait vécu. Cependant à aucun moment la mention de Camelot n’y est faite. Pour lui la cour du Roi Arthur aurait été à « Caerleon au Pays de Galles, prés de la Rivière Usk, non loin de la Severn Sea, dans un endroit très plaisant et plus riche que tous les autres ».


  • D’où vient le nom de Camelot ?
Les plus vieilles littératures à propos du Roi Arthur ne mentionnent pas que son château s’appelait Camelot. Ce nom est apparu pour la première fois dans une romance nommée Lancelot écrite par le poète français Chrétien de Troyes entre 1170 et 1185. Le mécène de Chrétien de Troy était la Comtesse Marie de Champagne qui n’était autre que la fille d’Eleanor d’Aquitaine, épouse du Roi Henri II d’Angleterre. Dans son poème, Chrétien de Troyes mentionne aussi la ville de Caerleon.


  • Est-ce que Camelot est localisé au Pays de Galles ?
Certaines théories avancent que Camelot serait un mot dérivé du latin « Camelodunum ». D’autres pensent que Camelot aurait un lien avec la Rivière Camel au Pays de Galles. D’autres encore que Camelot et le Roi Arthur seraient associés au Château de Tintagel. Ce dernier est un château médiéval qui a été construit au début du 12ème siècle sur les ruines d’un petit monastère qui aurait daté du 6ème siècle. A l’occasion d’un incendie, les recherches dévoilèrent que de nombreux bâtiments furent construits à l’endroit même où se trouvait le château de Tintagel et non pas seulement un monastère. On retrouva aussi un morceau d’ardoise qui portait une inscription très rare datant de l’Age Sombre du début du Moyen Age au 15ème siècle – époque où on raconte qu’un homme, similaire au Roi Arthur aurait gouverné le pays. Des poteries datant de l’Empire Byzantin ont aussi été retrouvées sur le site prouvant que Tintagel était un endroit très important à cette époque. Or si l’endroit était aussi important, cela laisse supposer qu’un homme tout aussi important y aurait vécu. 


  • Les autres localisations possibles :
Le terme « Camelot » (Camallate) fut utilisé en 1542 par John Leland qui pensait que la cour du Roi Arthur se trouvait à South Cadbyri c'est-à-dire dans le Château de Cadbury dans le Somerset. Il s’exprime en ces mots « au plus au Sud de South-Cadbyri s’élève Camallate (Camelot), fameuse ville ou château… Les villageois ne peuvent rien dire mais ils ont entendu dire que le Roi Arthur était ici ». Les vieux villages de Queen Camek et West Camel ne sont pas très éloignés de ce site et certains pensent que Leland fut influencé par le nom de ces endroits qui faisaient référence à Camallate.

3 commentaires:

  1. Très bien expliqué ! Je suis sûr d'avoir une super note à mon devoir grâce à cette explication détaillée et très instructive! Merci beaucoup ! :)

    RépondreSupprimer
  2. Supre bien expliqué, mon devoir va être parfait :D Merci ;)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...