mercredi 26 octobre 2011

Lady Jean de Newton Castle – Ecosse

Perth and Kinross

 Une tour du château - copyright

Ce château date du 14ème siècle et est réputé pour être hanté par une fameuse Green Lady (Dame Verte). Il existe de nombreuses histoires expliquant l’origine de cette Green Lady, voici les plus connues.

La première d’entre elle suggère qu’il s’agirait du fantôme de Lady Jean Drummond. Lady Jean tomba follement amoureuse de l’un des membres de la famille Blair d’Ardblair qui faisait malheureusement partie de la famille ennemie des Drummond. Leur amour étant impossible, Jean finit par se suicider en se jetant dans un des lochs des environs.

Une version alternative raconte que Lady Jean souhaitait gagner l’affection d’un homme du château qui ne s’intéressait pas à elle. Elle se démena alors pour se rendre plus intéressante à ses yeux, se parant de robes de soie et de satin et s’accrochant des perles et des pierres précieuses dans les cheveux.  Insensible à son charme, cet homme ne daigna pas lui accorder la moindre attention. Toute penaude, Ne sachant que faire, Lady Jean s’asseyait des heures dans la tour de château et se lamentait sur son sort en chantant de tristes chansons. Un beau jour, elle décida de se rendre chez une vieille dame des environs qui était connue pour sa sagesse dans le but d’obtenir quelques conseils magiques. Cette dernière lui conseilla alors de suivre tout un rituel : de commencer par porter du vert (la couleur des fées), puis de couper un peu d’herbe du cimetière voisin, de se munir d’une branche de sorbier et de la tresser avec du roseau, pour finalement passer la nuit à attendre près de Corbie Stane, une pierre levée des environs.

La suite exacte de l'histoire reste inconnue puisque plusieurs versions s'affrontent : la première raconte que Lady Jean mourut malheureusement avant d’avoir pu gagner l’affection de cet homme et qu’elle hante maintenant le château, portant la robe verte qu’elle avait le jour où elle partit en quête de son amour. La deuxième raconte que le rituel magique fonctionna, que Lady Jean se maria avec son bien aimé mais que la cérémonie ne se passa malheureusement pas comme prévue. En effet, alors qu’ils étaient prêt à échanger leurs vœux, le futur époux regarda Lady Jean de plus près et s’aperçu que quelque chose n’allait pas. Il lui prit alors la main pour s’assurer que tout allait bien mais il sentit qu’elle était froide comme la mort. Lady Jean poussa alors un cri puis s’effondra, raide morte.

On raconte que dés lors, sa pierre tombale bougerait le jour d’Halloween et que l’on entendrait un chant endeuillé provenant de la tour du château. 

2 commentaires:

  1. Y a-t-il un rapport avec la chanson GreensLeeves, bien que la situation soit inverse?

    RépondreSupprimer
  2. Je ne crois pas, selon la légende Henry VIII aurait écrit la chanson GreensLeeves pour Anne Boleyn qui n'a, a ma connaissance, jamais séjourné au Newton Castle.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...