vendredi 9 décembre 2011

La femme sans tete de St James Park – Angleterre


Londres


  • L’histoire du parc :
Ce parc qui date de 1536 est l’un des parcs royaux le plus ancien de la ville de Londres. Il tient son nom d’un hôpital pour lépreux qui était dédié à St James the Less – Jacques d’Alphée en français – qui était l’un des treize apôtres de Jésus.

Les différents monarques qui se succédèrent en eurent une utilisation assez différente. En 1532, Henri VIII acquit le York Palace situé non loin du parc. Comme il voulait en faire une demeure royale, il acheta tous les terrains marécageux qui se trouvaient dans les environs afin de créer un parc à daims. Il fit ensuite construire St James Palace qui fait toujours partit des trois palaces qui se trouvent autour du parc, les deux autres étant Buckingham Palace et le Parlement qui est aussi connu sous le nom de Palace de Westminster.

Ensuite, durant le règne de la Reine Élisabeth 1ere, le parc était surtout utilisé pour les fêtes et les spectacles. Le Roi Jean 1er d’Angleterre – qui accéda au trône en 1603 – se débrouilla pour faire drainer le parc et le fit arranger par un paysagiste : il avait l’intention d’y mettre des animaux exotiques comme des éléphants et des chameaux.

Suite à la restauration de la monarchie, le Roi Charles II d’Angleterre fit quelque changements majeurs après avoir été inspiré par les jardins français pendant qu’il était en exile en France : il ajouta de la pelouse, des allées d’arbres et même 775 mètres de canal. Il fit même ouvrir le parc au public.

On raconte que c’est ici que le Roi Charles II emmenait ses maitresses, l’endroit fut d’ailleurs ensuite connu pour être un lieu de débauche où les gens venaient pour avoir une liaison.


  • Le fantôme :
Il existe une version qui raconte que le fantôme aurait été provoqué par un soldat du 18ème siècle qui était officié ou sergent dans le Coldstream Guards – régiment d’infanterie de l’armée britannique. Celui-ci aurait emmené sa femme à St James Park et l’aurait assassiné avant de lui couper la tête et de tenter de faire disparaitre son corps dans le canal. Des membres de son régiment l’aurait prit en flagrant délit et empêché de le faire.

L’apparition de la femme sans tête est décrite portant une robe rayée et entachée de traces de sang. Elle hanterait la promenade du parc qui porte le nom de Birdcage Walk et aurait été aperçu à Cockpit Steps se promenant en direction du lac.

En Janvier 1804 deux soldats en faction auraient été témoins du fantôme de cette femme sans tête. Ils furent tellement perturbés qu’ils furent déclarés inaptes au travail. A l’époque, le journal le Times aurait même relaté cette histoire. Une autre version raconte que les deux soldats auraient croisés le chemin du fantôme séparément et qu’elles les auraient nommés comme étant Private George Jones et Richard Donkin faisant partit du régiment Coldstream Guards.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...