mercredi 4 janvier 2012

Le bateau fantome Lady Lovibond – Angleterre


Kent

Autre appellation : Lady Luvibund. 

Cette histoire commence le 12 Février de l'année 1748, jour durant lequel, Simon Reed alors capitaine du bateau Lady Lovibond – superbe goélette à trois mats – épousa sa bien aimée Annette. Tout l'équipage fut invité au mariage, c'est même l'un d'entre eux qui servit de témoin. Il s'appelait John Rivers et fit tout son possible pour aider et pour que tous se passe bien. Mais Simon et Annette ignoraient quelque chose : John était secrètement jaloux de leur romance et il était tourmenté par son propre désire pour Annette. Ignorant le danger qui était pourtant proche, les jeunes mariés et une poignée de leurs invités embarquèrent le jour suivant pour un voyage jusqu'au Portugal. Simon prit la barre un moment puis la confia à un de ses hommes pour qu'il puisse aller se joindre à ses invités sur le pont supérieur.


La suite, on ne sait pas vraiment si Rivers l'avait prévu à l'avance ou s'il s'agit d'un acte de pure folie mais il semble que sa jalousie maladive ait pris le dessus. Il poussa violement le timonier pour avoir le contrôle de la barre et commença à gouverner en direction de Goodwin (près de la ville de Deal) – endroit réputé pour être très dangereux et où de nombreux navires se sont échoués par le passé. Personne ne se rendit compte de cet acte malheureux, trop occupés à faire la fête. Tous périr noyés ou prisonniers de l'épave que devint le Lady Lovibond.

Mais l'histoire ne s'arrête pas là. Cinquante ans plus tard, le 13 Février 1789, le capitaine d'un vaisseau côtier portant le nom d'Edenbridge reporta être pratiquement entré en collision avec une goélette à trois mats. Il ajouta qu'il avait entendu des bruits de fêtes alors que les deux bateaux se croisèrent. Un pécheur des environs ainsi que plusieurs locaux affirmèrent avoir vue le bateau fantôme plonger contre le rivage un 13 Février. Alors qu'ils se seraient précipités pour leur porter secours, la goélette aurait tout bonnement disparue.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...