lundi 19 mars 2012

Quelques explications sur la Croix de Saint André – Ecosse

Autre appellation : le Saltire qui veut dire sautoir.

  • Un peu plus sur l'homme, André (Andrew en anglais) :
 Source non connue

Bien que les détails de se vie soient peu connus, on sait qu’il était pêcheur en Galilée, frère de Simon et l’un des premiers à avoir été appelé comme disciple du Christ. On pense qu’André aurait été missionnaire dans l’Asie Mineure et la Grèce avant d’être crucifié par les Romains à Patras en 69, sur une croix en forme de X. En 370, ses restes furent déplacés de Constantinople (où ses os étaient maintenus sous les ordres de l’Empereur Constantin) à un village Pictes sur la cote Est de l’Ecosse. Selon la légende, c’est St Rule qui les déplaça après avoir eut une vision lui indiquant de les sauver de la « fin du monde ». Il récupéra alors une dent, un os de bras, une rotule,  et quelques doigts. Le village fut ensuite connu sous le nom de St André et ses reliques furent placées dans une petite chapelle qui devint plus tard un lieu pour les pèlerinages religieux. On pense que les reliques furent ensuite détruites pendant la Reforme Ecossaise. Le reste de ses reliques, restées à Constantinople furent volées en 1210 et emmené Amalfi – dans le Sud de l’Italie. En 1879, l’archevêque local envoya l’omoplate du Saint à l’Eglise Catholique Romaine d’Ecosse.

  • Sur le drapeau :
 
La légende raconte qu’au 9ème siècle, près du village d’Athelstaneford situé dans ce qui est actuellement l’Est Lothian, une bataille eut lieu. L’armée des Pictes et des Ecossais alors sous le commandement du Roi d’Alba – Angus mac Fergus – envahit le Lothian qui à l’époque était toujours sur le territoire du Royaume de Northumbrie. Les forces d’Angus furent rapidement encerclées par la grande armée des Angles associés aux Saxons et la défaite semblait vraiment proche. Mais, la nuit juste avant la bataille, Angus eut l’apparition de St André en rêvant d'une grande croix dans le ciel (en référence à la crucifixion du Saint sur une croix en forme de X) et qu’en son nom, il devait se battre et triompher. Le lendemain matin, alors qu’il faisait face au lever de soleil, lui et ses hommes furent à la fois éblouis et inspirés par la Saltire ce qui leur permit de gagner la bataille. Les couleurs du drapeau sont censées représenter le blanc des nuages et le bleu du ciel et depuis ce jour, St André et sa croix fut progressivement adopté comme le symbole du pays, non seulement pour le pays mais aussi pour les uniformes des soldats écossais. En 1388, le Comte de Douglas se fit faire une version bien à lui pour sa bataille à Otterburn : le fond du drapeau était vert et la croix rouge, les couleur de la famille Douglas. Elle est aujourd’hui exposée au Musée Royal d’Ecosse.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...